Elections législatives de 2014 en Moldavie

Des élections législatives ont eu lieu ce dimanche en Moldavie. Les partis politiques pro-européens – le Parti libéral-démocrate de Moldavie (conservateur), le Parti démocrate de Moldavie (social-démocrate) et le Parti libéral (libéral) – conservent leur majorité au parlement et devraient occuper 57 des 101 sièges du parlement moldave. Le Parti des socialistes de la République de Moldavie, qui suit une ligne clairement prorusse et qui s’était présenté en alliance avec le Parti communiste il y a quatre ans, est toutefois arrivé en tête. Le Parti communiste, lui aussi prorusse, subit en revanche un fort recul et termine en troisième position. Si les partis proeuropéens sont en mesure de former un gouvernement, ils devront toutefois s’entendre avec au moins une partie de l’opposition puisqu’ils ne disposent pas de la majorité qualifiée nécessaire pour faire passer seuls un candidat lors de l’élection présidentielle indirecte qui aura lieu en 2015. Le taux de participation a atteint 55.9% dimanche, contre 59.1% il y a 2010.

Résultats détaillés des élections législatives moldaves de 2014 (résultats provisoires)

  • Parti des socialistes de la République de Moldavie (socialiste, prorusse), 20.7% des voix (+20.7%), 25 sièges (+24).
  • Parti libéral-démocrate de Moldavie (conservateur, proeuropéen), 20.0% des voix (-9.4%), 23 sièges (-9).
  • Parti des communistes de la République de Moldavie (communiste, prorusse), 17.8% des voix (-21.5%), 21 sièges (-21).
  • Parti démocrate de Moldavie (social-démocrate, pro-européen), 15.9% des voix (+3.2%), 19 sièges (+4).
  • Parti libéral (libéral, pro-européen), 9.5% des voix (-0.5%), 13 sièges (+1).
  • Parti communiste réformateur de Moldavie, 5.0% des voix, 0 siège (-).
  • Choix Moldave – Union douanière, 3.2% des voix, 0 siège (-).
  • Mouvement populaire antimafia, 1.7% des voix, 0 siège (-).
  • Parti libéral réformateur (libéral, pro-européen), 1.5% des voix, 0 siège (-).

Les élections ont eu lieu au système proportionnel dans une circonscription unique. La loi électorale moldave fixe un quorum à 6% pour un parti se présentant seul, à 9% pour deux partis apparentés et à 11% pour trois partis apparentés. Les candidats indépendants doivent obtenir au moins 2% des voix.

Voir aussi

Année électorale européenne 2013

Reports-iconÉlections en Europe publie son premier recueil annuel de résultats électoraux. Dans l’Année électorale européenne 2013, vous trouverez les résultats des élections nationales, régionales et locales qui se sont tenues en Europe l’année passée, sous la forme d’une compilation des articles parus cette année-là. Triomphe d’Angela Merkel aux législatives allemandes, montée en puissance du Mouvement 5 Étoiles en Italie, entrée du Parti pirate au parlement islandais: revivez les temps forts électoraux de l’année passée!

Téléchargement

Élections communales de 2014 en Hongrie

Les Hongrois étaient appelés aux urnes hier pour renouveler leurs autorités communales. Les conservateurs du FIDESZ, le parti du Premier ministre Viktor Orban, ont, comme il y a quatre ans, largement remporté ces élections et ont obtenu la majorité absolue dans tous les parlements des villes de plus de 100’000 habitants, sauf à Szeged, seule grande ville qui a basculé à gauche. La victoire de la gauche à Szeged, quatrième ville du pays, ne doit toutefois pas cacher le fait que le FIDESZ a dans l’ensemble plutôt consolidé ses positions par rapport à 2010, que le JOBBIK (extrême-droite) est globalement en progression et que le Parti socialiste (MSZP) a perdu du terrain. La Coalition démocratique (DK, social-libéral) est entrée dans de nombreux conseils communaux tandis que les deux partis écologistes (LMP et PM) obtenaient des résultats contrastés. Des élections régionales ont également eu lieu hier en Hongrie.

Résultats détaillés des élections communales de 2014 en Hongrie

Budapest

20 FIDESZ (+3), 6 MSZP (-4), 2 DK (+2), 2 PM (+2), 1 JOBBIK (-2), 1 LMP (-2), 1 divers (+1).

Debrecen

24 FIDESZ (-), 4 JOBBIK (-), 2 DK (+2), 1 LMP (+1), 1 MSZP (-2), 1 Forum civil (-), 1 divers (-1).

Gyõr

15 FIDESZ (-), 3 MSZP (-1), 2 JOBBIK (-), 2 DK (+2), 1 divers (-1).

Kecskemét

15 FIDESZ (+1), 2 JOBBIK (+2), 2 MSZP (-2), 1 LMP (-1), 1 DK (+1), 0 divers (-1).

Miskolc

17 FIDESZ (+1), 6 Liste MSZP-DK-PM (-3), 5 JOBBIK (+2).

Nyíregyháza

14 FIDESZ (-), 5 Liste MSZP-DK-PM-Parti de l’Unité (+1), 2 JOBBIK (-), 0 divers (-1).

Pécs

19 FIDESZ (-), 2 JOBBIK (-), 2 Liste MSZP-PM (-2), 2 Parti de l’Unité (+2), 1 LMP (-1), 1 DK (+1).

Szeged

17 Liste MSZP-DK-PM (+5), 9 FIDESZ (-5), 1 LMP (-), 1 JOBBIK (-).

Székesfehérvár

13 FIDESZ (+1), 3 divers (-1), 2 MSZP (-), 1 JOBBIK (-1), 1 DK (+1).

Voir aussi

Élections régionales de 2014 en Hongrie

Les Hongrois étaient appelés hier à renouveler leurs autorités régionales. La Hongrie est divisée en 19 comitats, dotés chacun d’un parlement élu au suffrage universel. Le FIDESZ, parti conservateur du Premier ministre Viktor Orban, est arrivé largement en tête et, même s’il a enregistré quelques pertes, reste majoritaire dans l’ensemble des 19 comitats. Le parti d’extrême-droite JOBBIK progresse, devançant souvent un Parti socialiste hongrois (MSZP) en déclin. Les Verts (LMP) conservent les quelques sièges isolés gagnés en 2010 et en décrochent trois de plus dans le comitat de Pest. La Coalition démocratique (DK, social-libéral) fait son entrée dans de nombreux conseils de comitats.

Résultats détaillés des élections régionales hongroises:

Comitat de Bács-Kiskum

14 FIDESZ (-2), 5 JOBBIK (+2), 3 MSZP (-1), 1 LMP (-), 1 DK (+1).

Comitat de Baranya

11 FIDESZ (-1), 3 MSZP (-), 3 JOBBIK (+1), 1 LMP (-), 1 DK (+1), 0 Divers (-1).

Comitat de Békés

11 FIDESZ (-), 4 JOBBIK (+1), 2 MSZP (-2), 1 DK (+1).

Comitat de Borsod-Abaúj-Zemplén

15 FIDESZ (-2), 8 JOBBIK (+1), 5 MSZP (-1), 1 DK (+1).

Comitat de Budapest

Budapest est à la fois une ville et un comitat. Les résultats des élections à Budapest, qui se sont tenues également hier, se trouvent sur un article séparé.

Comitat de Csongrád

11 FIDESZ (-1), 5 MSZP (-1), 4 JOBBIK (+2).

Comitat de Féjer

13 FIDESZ (-), 4 JOBBIK (+2), 2 MSZP (-2), 1 DK (+1), 0 divers (-1).

Comitat de Györ-Moson-Sopron

14 FIDESZ (-1), 4 JOBBIK (+2), 2 MSZP (-2), 1 DK (+1).

Comitat de Hadju-Bihar

14 FIDESZ (-2), 6 JOBBIK (+1), 3 MSZP (-1), 1 DK (+1).

Comitat de Heves

8 FIDESZ (-), 3 JOBBIK (-1), 2 MSZP (-2), 1 DK (+1).

Comitat de Jasz-Nagykun-Szolnok

11 FIDESZ (-), 5 JOBBIK (+1), 2 MSZP (-3), 1 DK (+1).

Comitat de Komárom-Esztergom

9 FIDESZ (-), 3 JOBBIK (-), 2 MSZP (-2), 1 DK (+1).

Comitat de Nógrád

9 FIDESZ (-1), 3 JOBBIK (+1), 2 MSZP (-1), 1 DK (+1).

Comitat de Pest

23 FIDESZ (-3), 9 JOBBIK (+1), 5 MSZP (-5), 4 DK (+4), 3 LMP (+3).

Comitat de Somogy

9 FIDESZ (-1), 3 JOBBIK (+2), 2 Divers (-1), 1 MSZP (-1), 1 DK (+1).

Comitat de Szabolcs-Szatmár-Bereg

16 FIDESZ (+1), 5 JOBBIK (-), 3 MSZP (-1), 1 Divers (-1).

Comitat de Tolna

8 FIDESZ (-2), 3 JOBBIK (+1), 2 MSZP (-1), 1 DK (+1), 1 divers (+1).

Comitat de Vas

10 FIDESZ (-1), 2 JOBBIK (+1), 2 MSZP (-), 1 Divers (-).

Comitat de Veszprém

10 FIDESZ (-2), 3 MSZP (-1), 3 JOBBIK (+1), 1 DK (+1).

Comitat de Zala

9 FIDESZ (-1), 4 JOBBIK (+2), 1 MSZP (-2), 1 DK (+1).

Voir aussi

Élections communales de 2014 en République tchèque

Les citoyens de République tchèque étaient appelés hier à renouveler leurs autorités communales, et ce une année après les élections législatives tchèques d’octobre 2013. Ces élections municipales ont été marquées par les lourdes pertes subies par le Parti social-démocrate (CSSD) du Premier ministre Bohuslav Sobotka, mais aussi par le Parti démocratique civique (ODS, conservateur eurosceptique) et par TOP 09 (conservateur, pro-européen), au profit notamment de l’Action des citoyens mécontents (ANO 2011, libéral) qui participait pour la première fois à ces élections et de l’Union démocrate-chrétienne (KDU-CSL). Ces élections ne sont ni un triomphe ni un désaveu pour le gouvernement tchèque puisque ses trois composantes – le CSSD, ANO 2011 et le KDU_CSL – connaissent des sorts très contrastés. Notons encore que les Pirates sont entrés dans les conseils municipaux de Prague et de Brno. Vous trouverez ci-dessous les résultats des élections communales dans les villes tchèques de plus de 100’000 habitants.

Résultats détaillés des élections communales en République tchèque:

Prague

17 ANO 2011 (+17), 16 TOP 09 (-10), 8 ODS (-12), 8 CSSD (-6), 8 Coalition Verts, KDU-CSL et Maires et indépendants, 4 KCSM (+1), 4 Pirates (+4).

Brno

13 ANO 2011 (+13), 11 CSSD (-8), 7 KDU-CSL (+1), 7 Pirates (+7), 5 ODS (-9), 4 TOP 09 (-5), 4 KSCM (-), 4 Verts (+1), 0 Brno 2006 (-5).

Hradec Kralové

12 Parti démocratique de Hradec (+12), 6 ANO 2011 (+6), 5 CSSD (-3), 3 ODS (-3), 4 KSCM (-1), 3 TOP 09 (-1), 2 Changement pour Hradec, Verts et Pirates (-1), 2 Coalition pour Hradec (+2), 0 SNK ED & KDU-CSL (-2), 0 Association alternative (-5), 0 Vote pour la ville (-4, libéral).

Liberec

12 Changement pour Liberec (+3, écologistes, indépendants), 9 ANO 2011 (+9), 8 Maires pour la région de Liberec (+8), 4 CSSD (-3), 2 ODS (-6), 2 KSCM (-1), 2 TOP09 (+2), 0 Liberec Obcanum (-6, liste locale), 0 Union pour le sport et la santé (-3, liste locale), 0 Affaires publiques (-3).

Olomouc

12 ANO 2011 (+12), 10 CSSD (-7), 5 ODS (-9), 5 KDU-CSL (+2), 4 TOP 09 (-2), 4 KSCM (-1), 3 Citoyens pour Olomouc (+3), 2 Pro Olomouc (+2).

Ostrava

15 ANO 2011 (+15), 12 CSSD (-9), 10 Ostravak (-, liste locale anti-establishment), 10 KSCM (+2), 4 ODS (-8), 4 KDU-CSL (+4), 0 TOP 09 (-4).

Plzen

10 ODS (-4), 10 CSSD (-4), 10 ANO 2011 (+10), 5 TOP 09 (-2), 5 KSCM (-), 4 Obcane.cz (-1, conservateur), 3 KDU-CSL (+3), 0 divers (-2).

Usti nad Labem

8 ANO 2011 (+8), 6 Pro Usti (+6, liste locale, centre-gauche), 3 CSSD (-8), 3 ODS (-6), 3 KSCM (-2), 2 TOP 09 (-3), 2 Forum citoyen d’Usti (+2), 0 Sport, santé prospérité (-5, liste locale).

Voir aussi: