Elections législatives espagnoles de 2000

Le Parti populaire (conservateur) du Premier ministre José María Aznar, au pouvoir depuis 1996, a remporté sans surprise les élections législatives qui se sont tenues hier en Espagne. Les observateurs ne s’attendaient toutefois pas à un tel score du Parti populaire, puisqu’il détient désormais la majorité absolue des sièges au parlement, tandis que les socialistes du Parti ouvrier populaire enregistrent l’un des plus mauvais résultats de leur histoire. C’est la première fois que le Parti populaire obtient la majorité absolue des sièges au parlement espagnol.

Résultats détaillés des élections espagnoles au Congrès des députés:

  • Parti populaire (PP, conservateur), 44.5% des voix (+5.7%), 183 sièges (+27).
  • Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE, social-démocrate), 34.2% des voix (-3.4%), 125 sièges (-16).
  • Gauche unie (IU, extrême-gauche), 5.5% des voix (-5.0%), 8 sièges (-13).
  • Convergence et union (CiU, régionalistes catalans de centre-droite), 4.2% des voix (-0.4%), 15 sièges (-1).
  • Parti nationaliste basque (PNV, autonomistes basques centristes), 1.5% des voix (+0.2%), 7 sièges (+2).
  • Bloc nationaliste galicien (BNG, indépendantistes galiciens), 1.3% des voix (+0.4%), 3 sièges (+1).
  • Coalition canarienne (CC, régionalistes libéraux), 1.1% des voix (+0.2%), 4 sièges (-).
  • Parti andalou (PA, régionalistes de gauche andalous), 0.9% des voix, 1 siège (+1).
  • Gauche républicaine de Catalogne (ERC, indépendantistes catalans), 0.8% des voix (+0.1%), 1 siège (-).
  • Initiative pour la Catalogne – Les Verts (ICV, écologiste), 0.5% des voix, 1 siège (+1).
  • Solidarité basque (EA, indépendantistes basques de gauche), 0.4% des voix (-0.1%), 1 siège (-).
  • Divers, 3.2% des voix (-0.1%), 0 siège (-3).

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *