Élections législatives de 2002 en Allemagne

Des élections législatives ont eu lieu hier en Allemagne. La coalition entre le SPD (social-démocrate) du chancelier Gerhard Schröder et les Verts du Ministre des affaires étrangères Joschka Fischer a été reconduite dans les urnes hier, et ce malgré les pertes des sociaux-démocrates. Alors que la gauche a longtemps été donnée pour battue par les sondages, il semble que la bonne gestion des inondations survenues peu avant les élections lui ait permis de passer l’épaule.

A droite, les démocrates-chrétiens de la CDU et de la CSU progressent légèrement, sans toutefois que cela leur permette de passer devant les sociaux-démocrates. Fait inhabituel, c’est un candidat de la CSU bavaroise, Edmund Stoiber, qui était le candidat au poste de chancelier des démocrates-chrétiens. Les libéraux-démocrates du FDP progressent également légèrement.

L’un des faits notables de ces élections est la chute des communistes du Parti du socialisme démocratique (PDS), qui n’atteint pas le quorum fixé à 5%. Le PDS conserve certes deux mandats de députés élus au système majoritaire – le système électoral allemand est mixte – mais ne peut pas bénéficier des mandats répartis selon le système proportionnel. Les deux députés communistes seront donc bien seuls face aux 601 députés des autres partis politiques.

Résultats détaillés des élections législatives allemandes de 2002:

  • Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD), 38.5% des voix (-2.4%), 251 sièges (-47).
  • Union chrétienne-démocrate (CDU, démocrate-chrétien), 29.5% des voix (+1.1%), 190 sièges (-8).
  • Union chrétienne-sociale (CSU, démocrate-chrétien, régionaliste), 9.0% des voix (+1.7%), 58 sièges (+11).
  • Les Verts, 8.6% des voix (+1.9%), 55 sièges (+8).
  • Parti libéral-démocrate (FDP, libéral), 7.4% des voix (+1.2%), 47 sièges (+4).
  • Parti du socialisme démocratique (PDS, communiste), 4.0% des voix (-1.1%), 2 sièges (-34).
  • Parti de l’offensive constitutionnelle (PRO, droite populiste), 0.8% des voix (+0.8%), 0 siège (-).
  • Les Républicains (REP, droite populiste), 0.6% des voix (-1.2%), 0 siège (-).

Taux de participation: 79.1%.

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *