Élections législatives de 2006 à Chypre

Des élections législatives ont eu lieu hier à Chypre. Les deux grands partis du pays, le Parti progressiste des travailleurs (AKEL, communiste) et le Ralliement démocratique (DISY, conservateurs), ont perdu plus de 3.5% et se retrouvent désormais à égalité avec 18 sièges chacun. Ces pertes se sont faites principalement au profit du Parti démocrate (DIKO, centriste) et du nouveau Parti européen (centriste) issu d’une fusion des partis  Nouveaux horizons et Démocratie européenne. Deux petits partis politiques ont par ailleurs disparu du parlement.

Résultats détaillés des élections législatives à Chypre:

  • Parti progressiste des travailleurs (AKEL, communiste), 31.1% des voix (-3.6%), 18 sièges (-2).
  • Ralliement démocratique (DISY, conservateur), 30.3% des voix (-3.7%), 18 sièges (-1).
  • Parti démocrate (DIKO, centriste), 17.9% des voix (+3.1%), 11 sièges (+2).
  • Mouvement pour la social-démocratie (EDEK, social-démocrate), 8.9% des voix (+2.4%), 5 sièges (-).
  • Parti européen (centriste), 5.8% des voix (+2.8%), 3 sièges (+2).
  • Mouvement écologiste et environnemental (écologistes), 2.0% des voix (-), 1 siège (-).
  • Démocrates unis (EDI, libéral), 1.6% des voix (-1.0%), 0 siège (-1).
  • Mouvement des citoyens libres (KEP, centre-droite), 1.2% des voix (+1.2%), 0 siège (-).
  • Mouvement démocrate combattant (ADIK), 0.0% des voix (-2.2%), 0 siège (-1).

Taux de participation: 89.0%.

N.B.: 24 sièges sont attribués à la partie nord de l’île et ne sont plus occupés au parlement depuis 1963. Trois sièges d’observateurs sont par ailleurs attribués aux minorités arménienne, maronite et catholique.

Pour ou contre la réunification de Chypre?

Chypre est divisée depuis le milieu des années 1970 entre une partie grecque et une partie turque. La République turque de Chypre du Nord n’est certes reconnue que par la Turquie, elle n’en est pas moins un État de facto indépendant. La question de la réunification de l’île divise les partis politiques chypriotes grecs: le DISY, l’AKEL et l’EDEK y sont favorables, mais le DIKO y est opposé.

Voir aussi:

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *