Élections législatives italiennes de 2008

Des élections législatives ont eu lieu hier en Italie, pour renouveler les 630 sièges de la Chambre des députés et les 315 sièges du Sénat. La coalition de droite dirigée par l’ancien Premier ministre Silvio Berlusconi l’a emporté face à la coalition de centre-gauche emmenée par Walter Veltroni, un ancien maire de Rome. La coalition de Silvio Berlusconi comprend son propre parti, le Peuple de la Liberté (PdL, conservateur), la Ligue du Nord (régionaliste, populiste de droite) et le Mouvement pour les autonomies (régionaliste, centre-droite).

Ces élections anticipées ont eu lieu après la chute du gouvernement de centre-gauche de Romano Prodi. La gauche paie le prix de ses divisions puisque l’extrême-gauche, qui formait une coalition gouvernementale séparée, n’a pas atteint le quorum et disparaît du parlement. Si vous voulez en savoir plus sur le système électoral italien, lisez cet article.

Résultats détaillés de l’élection de la Chambre des députés:

  • Peuple de la Liberté (PdL, conservateur), 37.4% des voix (-1.0%), 276 sièges (+60).
  • Parti démocrate (PD, social-démocrate), 33.2% des voix (+2.0%), 217 sièges (-9).
  • Ligue du Nord (LN, régionaliste de droite), 8.3% des voix (+3.7%), 60 sièges (+34).
  • Union du centre (UDC, démocrate-chrétien), 5.6% des voix (-1.1%), 36 sièges (-3).
  • Italie des Valeurs (IdV, social-libéral), 4.4% des voix (+2.1%), 29 sièges (+12).
  • La Gauche – l’Arc-en-ciel (gauche de la gauche), 3.1% des voix (-7.1%), 0 siège (-72).
  • La Droite – la Flamme tricolore (néofasciste), 2.4% des voix (+1.8%), 0 siège (-).
  • Mouvement pour les autonomies (régionaliste, centre-droite), 1.1% des voix (+1.1%), 8 sièges (+8).
  • Parti socialiste italien (PSI, social-démocrate), 1.0% des voix (-1.9%), 0 siège (-18).
  • Parti populaire du Tyrol du Sud (SVP, régionaliste de centre-droite), 0.4% des voix (-0.1%), 2 sièges (-2).
  • Autonomie liberté démocratie (régionaliste de centre-gauche au Val d’Aoste), 1 siège (-).
  • Mouvement associatif des Italiens de l’étranger, 1 siège (+1).
  • Divers, 3.1% des voix (+0.5%), 0 siège (-11).

Résultats de l’élection du Sénat:

  • Peuple de la Liberté (PdL, conservateur), 38.0% des voix (-0.2%), 174 sièges (+39).
  • Parti démocrate (PD, social-démocrate), 33.1% des voix (+5.0%), 118 sièges (+12).
  • Ligue du Nord (LN, régionaliste de droite), 7.9% des voix (+3.5%), 25 sièges (+13).
  • Union du centre (UDC, démocrate-chrétien), 5.7% des voix (-1.0%), 3 sièges (-18).
  • Italie des Valeurs (IdV, social-libéral), 4.2% des voix (+1.4%), 14 sièges (+10).
  • La Gauche – l’Arc-en-ciel (gauche de la gauche), 3.3% des voix (-8.1%), 0 siège (-38).
  • La Droite – la Flamme tricolore (néofasciste), 2.1% des voix (+1.5%), 0 siège (-).
  • Mouvement pour les autonomies (régionaliste, centre-droite), 1.1% des voix (+1.1%), 2 sièges (+2).
  • Parti socialiste italien (PSI, social-démocrate), 0.9% des voix (-2.0%), 0 siège (-).
  • Parti populaire du Tyrol du Sud (SVP, régionaliste de centre-droite), 0.3% des voix (-), 2 sièges (-).
  • Union valdotaine (régionaliste au Val d’Aoste), 0.1% des voix (-), 1 siège (+1).
  • Mouvement associatif des Italiens de l’étranger, 1 siège (+1).
  • Divers, 3.0% des voix (-1.1%), 0 siège (-5).

Divers:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *