Élections communales de 2010 à Zurich

Les habitants de la ville de Zurich – la commune de Suisse la plus peuplée – ont renouvelé aujourd’hui leurs autorités communales. Ces élections ont été marquées par l’entrée triomphale des Verts libéraux qui ont remporté 12 sièges d’un coup, principalement au détriment des socialistes (PSS) et des démocrates-chrétiens (PDC).

Le Parti socialiste reste le plus grand parti de la ville, mais n’avait pas été aussi faible depuis 1986. L’UDC stagne à un relativement haut niveau, mais ne parvient pas à atteindre le score historique obtenu en 2002 (31 sièges). Le Parti libéral-radical et le PDC obtiennent, eux, leur plus mauvais score depuis 1974 au moins. Les Verts et la Liste alternative améliorent encore les excellents scores obtenus en 2006 et réalisent ainsi les meilleurs résultats de leur histoire.

Les partis de gauche – Parti socialiste, Verts et Liste alternative – perdent la majorité des sièges au parlement qu’ils détenaient depuis les élections communales de 2002. La gauche se renforce en revanche encore un peu plus à l’exécutif, qui sera désormais composé de la manière suivante: 4 PSS (-), 2 PLR (-1), 2 Verts (+1), 1 PDC (-). L’UDC, qui n’y est plus représentée depuis 1990, n’est pas parvenue à y faire son retour.

Résultats détaillés des élections communales en ville de Zurich:

  • Parti socialiste (PS), 39 sièges (-5).
  • Union démocratique du centre (UDC, droite nationaliste), 24 sièges (-).
  • Parti libéral-radical (PLR), 18 sièges (-1).
  • Les Verts, 13 sièges (-).
  • Parti vert libéral, 12 sièges (+12).
  • Parti démocrate-chrétien (PDC), 7 sièges (-3).
  • Liste alternative (extrême-gauche), 5 sièges (-).
  • Parti évangélique populaire (PEV, protestants de centre-gauche), 4 sièges (-2).
  • Démocrates suisses (DS, extrême-droite), 2 sièges (-1).
  • Parti chrétien-social (PCS, centre-gauche), 1 siège (-).

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *