Deuxième tour des élections régionales françaises de 2010

La gauche française a confirmé ses résultats du premier tour des élections régionales d’aujourd’hui. Elle a même ajouté la Corse aux 20 régions métropolitaines qu’elle contrôle depuis les élections de 2004. Désormais, seule l’Alsace reste gouvernée par la droite. Ces résultats constituent un véritable camouflet pour l’UMP de Nicolas Sarkozy.

Résultats détaillés du deuxième tour des élections régionales françaises de 2010:

  • Élections régionales en Alsace: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Aquitaine: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Auvergne: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Basse-Normandie: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Bourgogne: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Bretagne: 2010 – 2016.
  • Élections régionales dans la région Centre: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Champagne-Ardennes: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Corse: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Franche-Comté: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Haute-Normandie: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Île-de-France: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Languedoc-Roussillon: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Limousin: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Lorraine: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Midi-Pyrénées: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Nord-Pas-de-Calais: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Pays de la Loire: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Poitou-Charentes: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur: 2010 – 2016.
  • Élections régionales en Rhône-Alpes: 2010 – 2016.

Évolution des majorités politiques dans les régions françaises (1986-2010):

Les quatre cartes ci-dessous montrent l’évolution des majorités politiques dans les régions français entre 1986 et 2010. En 1986, seules les régions du Limousin et du Nord-Pas-de-Calais avaient une majorité de gauche (en rouge), alors que toutes les autres étaient de droite (en bleu). Ce scénario s’est répété en identique en 1992 (d’où l’absence de carte). En 1998, la gauche a remporté six régions qu’elle n’a plus perdu depuis: l’Aquitaine, le Centre, la Haute-Normandie, l’Île-de-France, le Midi-Pyrénées, Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Les élections régionales de 2004 voient la gauche l’emporter encore en Auvergne, en Basse-Normandie, en Bourgogne, en Bretagne, en Champagne-Ardennes, en Franche-Comté, dans le Languedoc-Roussillon, en Lorraine, au Pays-de-la-Loire, en Picardie, en Poitou-Charentes, en Rhône-Alpes. Certaines de ces régions, structurellement très à droite, comme la Lorraine ou la Champagne-Ardennes, semblent être passées à gauche presque par accident et beaucoup d’analystes prédisent le retour à gauche de quelques régions au moins en 2010. Lors des élections régionales de cette année pourtant, la gauche conserve l’ensemble de ses régions et emporte en plus la Corse, si bien que seule l’Alsace reste fidèle à la droite.

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *