Elections provinciales de 2010 en Italie

Les citoyens de quatre provinces italiennes renouvelaient leurs autorités hier en Italie. La droite y fait un carton plein puisqu’elle remporte les trois provinces qui, jusque là, étaient détenues par la gauche, et conserve la quatrième province, qu’elle détenait déjà. Des élections provinciales se tiendront en Sardaigne à la fin du mois de mai.

Province de Caserta

La province de Caserta, en Campanie, passe à droite dès le premier tour de scrutin. Domenico Zinzi, le candidat du Peuple de la Liberté (conservateur) a obtenu 64.4% des voix, infligeant un véritable camouflet à son adversaire du Parti démocrate (social-démocrate) Giuseppe Stellato.

Composition du parlement de la province de Caserta:

Coalition de centre-droite:

  • Peuple de la Liberté (PdL, conservateur), 9 sièges.
  • Union des démocrates-chrétiens et du centre (UDC), 5 sièges.
  • UDEUR (régionalistes, démocrates-chrétiens), 2 sièges.
  • Nouveau Parti socialiste italien (social-libéral), 2 sièges.
  • Mouvement pour les autonomies (MpA, régionaliste, centre-droite), 1 siège.
  • Alliance du centre et démocratie chrétienne, 1 siège.
  • Nous le Sud – Liberté et autonomie (régionaliste, centre-droite), 1 siège.
  • Divers droite, 4 sièges.

Coalition de centre-gauche:

  • Parti démocrate (PD, social-démocrate), 6 sièges.
  • Italie des Valeurs (IdV, social-libéral), 2 sièges.
  • Gauche, écologie, liberté (SEL, communiste), 1 siège.
  • Alliance pour l’Italie (ApI, centriste), 1 siège.
  • Divers gauche, 1 siège.

Province d’Imperia

La province d’Imperia, en Ligurie, reste à droite, dès le premier tour de scrutin. Luigi Sappa, le candidat du Peuple de la Liberté (conservateur) a obtenu 59.0% des voix, devançant nettement son adversaire du Parti démocrate (social-démocrate) Riccardo Giordano.

Composition du parlement de la province d’Imperia:

Coalition de centre-droite:

  • Peuple de la Liberté (PdL, conservateur), 8 sièges.
  • Divers droite, 4 sièges.
  • Ligue du Nord, 3 sièges.

Coalition de centre-gauche:

  • Parti démocrate (PD, social-démocrate), 6 sièges.
  • Italie des Valeurs (IdV, social-libéral), 1 siège.
  • Gauche, écologie et liberté (SEL, communiste), 1 siège.

Union des démocrates-chrétiens et du centre:

  • Union des démocrates-chrétiens et du centre (UDC), 1 siège.

Province de L’Aquila

La province de L’Aquila, dans les Abruzzes, passe à droite dès le premier tour de scrutin. Antonio del Corvo, le candidat du Peuple de la Liberté (conservateur) a obtenu 53.4% des voix contre 45.3% à son adversaire du Parti démocrate (social-démocrate) Stefania Pezzopane.

Composition du parlement de la province de L’Aquila:

Coalition de centre-droite:

  • Peuple de la Liberté (PdL, conservateur), 7 sièges.
  • Divers droite, 5 sièges.
  • Union des démocrates-chrétiens et du centre (UDC), 2 sièges.
  • Mouvement pour les autonomistes (MpA, régionaliste, centre-droite), 1 siège.

Coalition de centre-gauche:

  • Parti démocrate (PD, social-démocrate), 5 sièges.
  • Divers gauche: 3 sièges.
  • Italie des Valeurs (IdV, social-libéral), 2 sièges.

Province de Viterbo

Il n’aura fallu qu’un tour à la droite pour ravir la province de Viterbo, dans le Latium, face à une gauche qui partait en ordre dispersé. Marcello Meroi, le candidat du Peuple de la Liberté (conservateur) a obtenu 56.7% des voix contre 32.2% à son adversaire du Parti démocrate (social-démocrate) Federico Grattarola et 11.6% au candidat de l’Italie des Valeurs (social-libéral) Raffaelle Saladino.

Composition du parlement de la province de Viterbo:

Coalition de centre-droite:

  • Peuple de la Liberté (PdL, conservateur), 8 sièges.
  • Union des démocrates-chrétiens et du centre (UDC), 4 sièges.
  • Divers droite, 2 sièges.

Opposition de gauche:

  • Parti démocrate (PD, social-démocrate), 7 sièges.
  • Italie des Valeurs (IdV, social-libéral), 2 sièges.
  • Divers gauche, 1 siège.

Voir aussi:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *