Elections régionales de 2010 en Rhénanie-du-Nord-Westphalie

La gauche a remporté les élections législatives en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le Land le plus peuplé du pays avec 18 millions d’habitants, soit 23% de la population. Sociaux-démocrates et Verts auront toutefois besoin des communistes de Die Linke s’ils veulent avoir une majorité, ce qui serait une première dans l’ouest du pays. Le ministre-président démocrate-chrétien Jürgen Rüttgers n’a donc peut-être pas encore quitté Düsseldorf…

Résultats détaillés des élections en Rhénanie-du-Nord-Westphalie:

  • Union chrétienne-démocrate – CDU, 34.6% des voix (-10.2%), 67 sièges (-22).
  • Parti social-démocrate – SPD, 34.5% des voix (-2.6%), 67 sièges (-7).
  • Les Verts, 12.1% des voix (+5.9%), 23 sièges (+11).
  • Parti libéral-démocrate – FDP, 6.7% des voix (+0.5%), 13 sièges (-1).
  • La Gauche – Die Linke, 5.6% des voix (+2.5%), 11 sièges (+11).
  • Parti pirate, 1.6% des voix (+1.6%), 0 siège (-).
  • Pro NRW (extrême-droite), 1.4% des voix (+1.4%), 0 siège (-).

La participation s’est élevée à 59.3%, en recul par rapport aux élections de 2005 où elle avait atteint 63%.

Démocrates-chrétiens et sociaux-démocrates ont remporté l’ensemble des sièges attribués selon le système majoritaire tandis que les autres partis se répartissaient les sièges répartis au système proportionnel.

Ces élections étaient le premier grand test électoral pour Angela Merkel et son gouvernement réunissant démocrates-chrétiens et libéraux. Test visiblement perdu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *