Elections législatives de 2010 en Suède

Des élections législatives se sont tenues hier en Suède pour renouveler les 350 sièges du Riksdag, le parlement unicaméral suédois. L’extrême-droite suédoise a fait son entrée au parlement suédois en atteignant le quorum. Les partis de centre-droite actuellement au pouvoir ont par ailleurs devancé la coalition rose-rouge-verte, même s’ils n’obtiennent pas la majorité absolue au parlement. Le Premier ministre Fredrik Reinfeldt devrait donc selon toute vraisemblance rester au pouvoir, devant le premier premier-ministre suédois de droite à être réélu.

La coalition de droite au pouvoir comprend le Parti modéré du Premier ministre Fredrik Reinfeldt, le Parti libéral populaire, le Parti du Centre et les Démocrates-chrétiens. La coalition de gauche comprend le Parti social-démocrate suédois, longtemps hégémonique dans le pays, le Parti Vert et le Parti de gauche. Les quatre partis de centre-droit devraient chercher l’appui des Verts pour former la prochaine coalition gouvernementale. Ils ont exclu de former un gouvernement avec l’extrême-droite.

Résultats détaillés des élections législatives suédoises

  • Parti social-démocrate suédois, 30.6% des voix (-4.3%), 112 sièges (-18).
  • Parti modéré (conservateur), 30.1% des voix (+3.8%), 107 sièges (+10).
  • Parti Vert, 7.3% des voix (+2.1%), 25 sièges (+6).
  • Parti libéral populaire, 7.1% des voix (-0.5%), 24 sièges (-4).
  • Parti du Centre (agrarien), 6.6% des voix (-1.3%), 23 sièges (-6).
  • Démocrates suédois (nationalistes),5.7% des voix (+2.8%), 20 sièges (+20).
  • Parti de gauche (communiste), 5.6% des voix (-0.2%), 19 sièges (-3).
  • Démocrates-chrétiens, 5.6% des voix (-1.0%), 19 sièges (-5).
  • Parti pirate, 0.7% des voix (-), 0 siège (-).
  • Initiative féministe, 0.4% des voix (-0.3%), 0 siège (-).

Analyse géographique

Les résultats des élections montrent un important clivage nord-sud. La coalition de gauche domine tout le nord du pays et la plus grande partie du centre, à l’exception des comtés de Stockholm et d’Uppsala. En plus de ces derniers comtés, la coalition de droite arrive en tête dans tout le sud du pays, à l’exception du petit comté de Blekinge qui vote à gauche.

A un niveau plus détaillé, les sociaux-démocrates obtiennent 52% des voix dans le Norrbotten – le comté le plus au nord du pays – puis leur score décroît de manière plus ou moins linéaire au fur et à mesure qu’on va vers le sud du pays. Le Parti modéré obtient ses meilleurs résultats dans le comté de Stockholm et sur la côte sud-ouest du pays, entre la Scanie et Göteborg. Il est particulièrement faible dans le nord du pays. Les Verts réalisent leurs meilleurs scores dans les grandes villes – comme dans beaucoup de pays européens – mais également dans le comté d’Uppsala et sur l’île de Gotland. Les libéraux populaires voient leur influence être presque cantonnée aux aires urbaines de Stockholm, Malmö et Göteborg, tout le contraire du Parti du centre, l’ancien parti agrarien, qui réalise ses meilleurs scores dans le Jämtland, une région rurale à la frontière norvégienne. Les Démocrates suédois sont surtout forts dans le sud du pays, alors que les Démocrates-Chrétiens enregistrent leurs meilleurs scores dans le comté de Jönköping et entre les deux grands lacs suédois. Le Parti de gauche suit un modèle assez similaire à celui du Parti social-démocrate.

Système électoral

Les élections législatives ont lieu normalement tous les quatre ans en Suède, même s’il arrive que des élections anticipées soient convoquées. Les Suédois élisent les 349 députés de leur parlement unicaméral (Riksdag) au système proportionnel (méthode de Sainte-Laguë). 310 sièges sont attribués dans 29 circonscriptions électorales, tandis que les 39 sièges restant sont des sièges d’ajustement servant à assurer la meilleure proportionnalité possible à la répartition des sièges. Un quorum a été fixé à 4%. Les dernières élections ont eu lieu le 29 avril 2010.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *