Élections présidentielles de 2010 en Bosnie-Herzégovine

Des élections présidentielles se tenaient hier en Bosnie-Herzégovine. Le système politique de la Bosnie est un peu particulier puisque ce n’est pas un, mais trois présidents qui doivent être élus, un pour chacune des trois communautés: Croates, Bosniaques et Serbes élisent chacun leur membre de la présidence.

Les Croates ont largement réélu le social-démocrate Željko Komšić, en fonction depuis 2006, en lui accordant 60% des suffrages. Son adversaire la plus sérieuse, la candidate de l’Union démocratique croate de Bosnie (conservateur) Borjana Kristo, n’a obtenu que 19.7% des voix. Le candidat nationaliste, Martin Raguz, a obtenu à peine plus de 10% des voix.

L’élection a été nettement plus serrée chez les Bosniaques. Le président sortant, Haris Silajdžić, n’a terminé que troisième en obtenant environ 25% des suffrages. Une sévère défaite pour lui et son parti, le Parti pour la Bosnie-Herzégovine, de tendance libérale. C’est un candidat conservateur qui a été élu avec 34.9% des voix: Bakir Izetbegović, membre du Parti de l’action démocratique et fils de l’ancien président bosniaque Alija Izetbegović. Le candidat centriste de l’Union pour un meilleur futur, Fahrudin Radončić, est arrivé en deuxième position avec 30.5% des voix.

Élection extrêmement serrée chez les Serbes, enfin. Le social-démocrate et pro-européen Nebojša Radmanović l’a en effet emporté de peu sur son adversaire conservateur Mladen Ivanic, par 48.9% des voix contre 47.3%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *