Élections régionales de 2010 en Grèce

Des élections régionales ont eu lieu pour la première fois en Grèce cet automne. Le deuxième tour s’est tenu hier Les socialistes (PASOK) ont remporté huit des treize postes de gouverneurs régionaux, élus pour la première fois. Une importante réforme territoriale a en effet été mise en oeuvre en Grèce en 2010: les 57 préfectures ont été supprimées et les 13 régions, qui étaient auparavant de pures entités administratives, ont été dotées de parlements régionaux et d’un gouverneur.

Les socialistes au pouvoir du PASOK sont donc les grands vainqueurs de ces élections, laissant les conservateurs de Nouvel Démocratie (ND) assez loin derrière. Parmi les autres partis à être représentés dans les parlements régions, citons le Parti communiste grec (KKE), le Rassemblement populaire orthodoxe (LAOS, extrême-droite) et la coalition de la gauche radicale SYRIZA.

Les socialistes ont remporté les postes de gouverneurs à Athènes (3’761’000 hab.), en Crète (623’000 hab.), en Macédoine de l’Est (614’000 hab.), au Nord de l’Égée (207’000 hab.), au Sud de l’Égée (320’000 hab.), en Grèce centrale (610’000 habitants), en Grèce de l’Ouest (753’000 hab.) et au Péloponnèse (650’000 hab.). Les cinq régions remportées par les conservateurs sont l’Épire (354’000 hab.), la Macédoine centrale (1’877’000 hab.), les Iles Ioniennes (212’000 hab.) la Macédoine de l’Ouest (302’000 hab.) et la Thessalie (760’000 hab.).

Résultats détaillés des élections régionales grecques de 2010:

Attique
61 PASOK, 12 ND, 8 Char citoyen panhellénique (socialiste), 8 KKE, 3 LAOS, 3 SYRIZA, 2 Verts, 2 Gauche démocratique (socialiste), 2 divers.

Crète
31 PASOK, 7 Bataille pour la Crète (liste régionaliste), 6 ND, 3 KKE, 2 SYRIZA, 1 Vert, 1 Gauche anticapitaliste.

Epire
31 ND & LAOS, 16 PASOK, 2 KKE, 1 SYRIZA, 1 divers.

Grèce centrale
31 PASOK, 13 ND, 3 KKE, 2 LAOS, 1 SYRIZA, 1 Vert.

Grèce de l’ouest
31 PASOK, 12 ND, 3 KKE, 1 Vert, 1 Gauche démocratique, 1 SYRIZA, 1 LAOS, 1 Divers gauche.

Iles Ioniennes
25 ND, 6 PASOK, 4 Renaissance ionienne (liste locale), 3 KKE, 1 SYRIZA & Verts, 1 Gauche démocratique (socialiste), 1 Gauche anticapitaliste de Ionie.

Macédoine centrale
43 ND, 19 PASOK, 3 KKE, 2 LAOS, 1 SYRIZA, 1 Vert, 1 Gauche démocratique, 1 Gauche anticapitaliste.

Macédoine de l’Est et Thrace
31 PASOK, 16 ND, 2 KKE, 1 SYRIZA, 1 Vert.

Macédoine de l’Ouest
31 ND, 16 PASOK, 2 KKE, 1 SYRIZA, 1 LAOS.

Nord de l’Égée
25 PASOK, 11 ND, 3 KKE, 1 SYRIZA, 1 Vert.

Péloponnèse
31 PASOK & LAOS, 16 ND, 2 KKE, 1 SYRIZA, 1 Vert.

Sud de l’Egée
31 PASOK, 12 ND & LAOS, 4 KKE, 2 SYRIZA, 1 Vert.

Thessalie
31 ND, 13 PASOK, 3 KKE, 1 LAOS, 1 SYRIZA, 1 Vert, 1 Divers gauche.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *