Elections législatives irlandaises de 2011

Les résultats définitifs des élections législatives qui se sont tenues en Irlande vendredi dernier sont enfin disponibles. Les deux partis de la coalition sortante ressortent laminés de ces élections: le Fianna Fail (libéraux) perd plus du deux-tiers de ses sièges au Parlement, tandis que les Verts disparaissent purement et simplement. La coalition paie ainsi la crise économique sans précédent que connaît l’Irlande depuis deux ans et son placement sous aide économique de l’Union européenne.

Toutes les autres formations progressent: les conservateurs du Fine Gale, les sociaux-démocrates du Labour Party, les nationalistes de gauche du Sinn Fein et les indépendants. Deux petites formations trotskystes parviennent également à faire leur entrée au parlement: le Parti socialiste et l’Alliance « le peuple avant le profit ».

Résultats détaillés des élections législatives 2011 en Irlande

  • Fine Gael (conservateur), 36.1% des voix (+8.8%), 76 sièges (+25).
  • Labour (sociaux-démocrates), 19.4% des voix (+9.3%), 37 sièges (+17).
  • Fianna Fail (libéraux), 17.4% des voix (-24.2%), 20 sièges (-57).
  • Sinn Fein (nationalistes de gauche), 9.9% (+3.0%), 14 sièges (+10).
  • Les Verts, 1.8% des voix (-2.9%), 0 sièges (-6).
  • Parti socialiste (trotskyste), 1.2% des voix (+0.6%), 2 sièges (+2).
  • Alliance « le peuple avant le profit » (trotskystei), 1.0% des voix (+0.5%), 2 sièges (+2).
  • Progressistes démocrates (libéraux, parti dissous en 2008), 0.0% des voix (-2.7%), 0 sièges (-2).
  • Indépendants (A peu près 50% de Divers Gauche et 50% de Divers Droite), 12.6% des voix (+7.4%), 15 sièges (+10).

Ces résultats sont révolutionnaires pour l’Irlande:

  • Il s’agit du plus mauvais score du Fianna Fail depuis sa fondation en 1926.
  • Il s’agit du meilleur score du Fine Gael depuis sa fondation en 1933.
  • Il s’agit du meilleur score du Sinn Fein depuis 1948 en tout cas.
  • Le Labour a réalisé le deuxième meilleur score depuis sa fondation en 1912 et a obtenu davantage de sièges qu’il n’en avait jamais eu au Parlement.
  • Le Fianna Fail a dirigé sans interruption le gouvernement irlandais depuis 1987.
  • Pour la première fois, les partis de gauche (Labour, Sinn Fein et petits partis d’extrême-gauche) obtiennent la majorité absolue des sièges à Dublin.

Analyse géographique

En ayant rassemblé plus d’un tiers des voix au niveau national, il n’est pas étonnant de constater que le Fine Gael arrive en tête dans la plupart des circonscriptions du pays. Il réalise ses meilleurs scores dans l’est du pays, sur une ligne allant de Cork au comté de Mayo. Les travaillistes terminent premier en première position dans la moitié des circonscriptions du Grand Dublin et obtiennent également de très bons scores à Cork, l’autre grande ville du pays. Ils sont en revanche faible dans le nord-est. Le Sinn Fein réalise ses meilleurs scores dans le Donegal et dans le Cavan-Monaghan, toutes deux régions frontalières de l’Irlande du Nord. Le Fianna Fail n’arrive en tête nulle part et enregistre des scores globalement plus faibles à Dublin que dans le reste du pays.

Et ensuite?

Le Fine Gael a d’ores et déjà entamé des négociations pour former une coalition avec le Labour, leur partenaire gouvernemental traditionnelLe chef du Fine Gael, Enda Kenny, devrait être selon toute probabilité le prochain Premier ministre irlandais.

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *