Double tremblement de terre au Bade-Wurtemberg: non seulement la droite y perd la majorité qu’elle détenait sans interruption depuis la deuxième guerre mondiale, mais en plus les Verts, qui sont arrivés devant les socialistes, devraient bientôt être à la tête d’un Land allemand pour la première fois de leur histoire.

Le Land de Bade-Wurtemberg est, avec plus de 10 millions d’habitants, le troisième plus grand d’Allemagne, et l’un des plus riches. Ces élections constituent un formidable désaveu pour les démocrates-chrétiens de la CDU et les libéraux du FDP, au pouvoir à Berlin. Winfried Kretschmann, le président des Verts du Bade-Wurtemberg, devrait donc devenir le prochain Ministre-Président, dans une coalition avec les socialistes.

Les résultats des élections dans le Bade-Wurtemberg:
  • Union chrétienne-démocrate (CDU), 39.0% des voix (-5.2%), 60 sièges (-9).
  • Les Verts, 24.2% des voix (+12.5%), 36 sièges (+19).
  • Parti social-démocrate (SPD), 23.1% des voix (-2.1%), 35 sièges (-3).
  • Parti libéral-démocrate (FDP), 5.3% des voix (-5.4%), 7 sièges (-8).
  • La Gauche (Die Linke), 2.8% des voix (-0.3%), 0 siège (-).
  • Parti Pirate, 2.1% des voix (+2.1%), 0 siège (-).
  • Républicains (REP, extrême-droite), 1.1% des voix (-1.4%), 0 sièges (-).
  • Parti national démocratique (NPD, néo-nazis), 1.0% des voix (+0.3%), 0 siège (-).
Voir aussi: