Élections régionales de 2011 dans le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale

Les citoyens du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, un Land situé au nord-est de l’Allemagne, renouvelaient hier leur parlement régional. Les sociaux-démocrates du Ministre-président sortant Erwin Sellering ont largement remporté l’élection, améliorant leur score de plus de cinq points. Les socialistes ont désormais leur choix de leur partenaire de coalition: ils peuvent poursuivre la coalition qu’ils forment depuis 2006 avec les démocrates-chrétiens de la CDU ou choisir de s’allier aux communistes de La Gauche, avec qui ils gouvernaient avant 2006. A l’heure actuelle, tout est encore ouvert.

Le SPD d’Erwin Sellering n’est pas le seul parti à avoir le sourire. Les Verts, qui obtiennent 8.4% des voix, en progression eux aussi de cinq points, entrent pour la première fois dans ce parlement régional et sont, pour la première fois également, représentés dans l’ensemble des parlements régionaux allemands. La Gauche, qui a légèrement progressé, peut être soulagée de ce résultat alors que le parti traverse une période plutôt agitée, entre querelles internes et divers scandales.

A droite en revanche, l’heure n’est pas à la fête. La CDU conserve certes sa deuxième place, mais obtient le moins bon résultat de son histoire au Mecklembourg-Poméranie-Occidentale. Si ce Land n’est que peu peuplé et n’a en soit pas une importance déterminante en Allemagne, ce résultat s’inscrit dans une série d’élections globalement peu favorables à la CDU. Il est par ailleurs symbolique puisque c’est la région d’origine d’Angela Merkel, la chancelière allemande. Les libéraux du FDP, partenaires de coalition de la CDU au niveau fédéral, enregistrent des résultats catastrophiques et sont loin du quorum de 5% permettant d’obtenir des sièges au parlement. Après Brême, la Saxe-Anhalt et la Rhénanie-Palatinat, le Mecklembourg est le quatrième Land où cela se produit cette année.

Enfin, le NPD, considéré par de nombreux observateurs comme proche des milieux néo-nazis, parvient à franchir à nouveau la barre des 5%, malgré un score en léger recul. Ce résultat ne manque pas d’inquiéter le monde politique et médiatique allemand.

Résultats des élections régionales dans le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale:

  • Parti social-démocrate (SPD), 35.7% des voix (+5.5%), 28 sièges (+5).
  • Union chrétienne-démocrate (CDU), 23.1% des voix (-5.7%), 18 sièges (-4).
  • La Gauche (communiste), 18.4% des voix (+1.6%), 14 sièges (+1).
  • Les Verts, 8.4% des voix (+5.0%), 6 sièges (+1).
  • Parti national démocratique (NPD, extrême-droite), 6.0% des voix (-1.3%), 5 sièges (-1).
  • Parti libéral-démocrate (FDP), 2.7% des voix (-6.9%), 0 siège (-7).
  • Parti pirate, 1.9% des voix (+1.9%), 0 siège (-).
  • Parti de la famille (centre-droite), 1.6% des voix (+0.4%), 0 siège (-).
Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *