Les habitants du Land du Bade-Wurtemberg, dans le sud-ouest de l’Allemagne, étaient appelés hier à se prononcer sur le projet Stuttgart 21 et l’ont approuvé par 58.8% des voix. Le gouvernement vert-rouge au pouvoir à Stuttgart a déclaré accepter cette décision démocratique et vouloir la mettre en oeuvre rapidement.

Cet immense projet ferroviaire, qui prévoit notamment la création d’une gare souterraine à Stuttgart et la création d’un tunnel, était fortement contesté par les Verts. Suite aux très forts mouvements de contestation qui avaient secoué Stuttgart en 2010 et 2011, la gauche avait remporté les élections régionales du 27 mars 2011, une première depuis la création du Land en 1952. L’écologiste Winfried Kretschmann, opposant au projet, était alors devenu le premier Ministre-Président des Verts dans un Land allemand. Le nouveau gouvernement avait alors annoncé la tenue d’un référendum, revendication de toujours des opposants. Notons encore que les habitants de la ville de Stuttgart ont refusé le projet.

Voir aussi: