Adolf Sauerland, le maire démocrate-chrétien de Duisbourg, a été destitué hier par ses concitoyens. Tout a commencé le 24 juillet 2010, lorsque 21 personnes ont trouvé la mort au cours d’une horrible bousculade lors de la Love Parade qui avait lieu à Duisbourg. Dès les semaines qui ont suivi cette tragédie, des voix se sont élevées dans la ville pour demander la démission du maire. Adolf Sauerland s’y est toujours refusé, estimant qu’il n’était pas responsable de la catastrophe de la Love Parade.

Un groupe de citoyens, soutenu notamment par l’opposition sociale-démocrate, a alors récolté les signatures nécessaires à l’organisation d’un référendum de destitution. Ce référendum s’est tenu hier: 129’626 personnes se sont prononcées pour la destitution d’Adolf Sauerland, contre seulement 21’538 qui ont soutenu le maire. L’écologiste Peter Greulich devient maire ad interim, les Verts formant une coalition avec les démocrates-chrétiens de la CDU à Duisbourg. De nouvelles élections auront probablement lieu le 12 juin prochain.

Voir aussi: