Un référendum a été organisé hier dans les quatre communes du nord du Kosovo peuplées par des Serbes: Kosovska Mitrovica, Leposavic, Zubin Potoc et Zvecan. 99.7% des personnes ayant participé au vote ont répondu non à la question: « Acceptez-vous l’institution d’un État du Kosovo? » Les Serbes du Kosovo refusent en effet l’indépendance du Kosovo, qui a été proclamée il y a quelques années et reconnue par une partie seulement de la communauté internationale, et ne veulent en aucun cas accepter l’autorité des nouvelles institutions kosovares.

La tenue même de ce référendum était bien évidemment contestée au Kosovo, où les autorités lui refusent une quelconque légitimité. Le gouvernement serbe, qui n’a jamais reconnu l’indépendance du Kosovo, s’est montré toutefois lui aussi très critique vis-à-vis de ce référendum qu’il estime compliquer les négociations entre la Serbie et le Kosovo. Les Serbes du Kosovo reprochent à la Serbie de vouloir brader la souveraineté nationale en reconnaissant l’indépendance du Kosovo. Des élections auront lieu en mai en Serbie: la population aura l’occasion de s’exprimer et de décider si elle privilégie plutôt des partis pro-européens susceptibles de faire des concessions ou plutôt des partis nationalistes, intransigeants sur la question kosovare.