Les habitants du petit canton d’Appenzell Rhodes-Extérieures, dans l’est de la Suisse, ont accepté aujourd’hui une initiative socialiste demandant l’abolition des forfaits fiscaux pour les riches étrangers. Ce système de forfaits – encore en vigueur dans de nombreux cantons – permet de taxer des personnes fortunées venant s’établir en Suisse de manière forfaitaire, indépendamment leurs revenus ou de leur fortune réels. Les citoyens d’Appenzell Rhodes-Extérieures ont préféré l’initiative a un contre-projet plus modéré.

A Lucerne, en Suisse centrale, les citoyens ont fait le choix contraire. Les Lucernois ont en effet refusé une initiative populaire des Verts demandant l’abolition des forfaits fiscaux, mais ont accepté un contre-projet qui augmente le montant à payer pour les personnes concernées, sans toutefois en interdire le principe.

Les citoyens des cantons de Zurich et de Schaffhouse avaient déjà choisi de supprimer ces forfaits par voie d’initiative populaire, tandis que ceux de Saint-Gall et de Thurgovie ont choisi d’accepter plutôt des contre-projets plus modérés.

Voir aussi: