Les citoyens du canton de Zoug ont accepté de justesse une initiative populaire demandant le retour des notes à l’école primaire. Cette initiative, notamment soutenue par le Parti libéral-radical (libéral), demande la réintroduction des notes dès la deuxième année. Une deuxième initiative populaire, lancée par l’UDC (droite populiste) et demandant la réintroduction des notes dès la première année et l’interdiction de tout projet pilote visant à se passer de notes, a, elle, été refusée. La gauche et les démocrates-chrétiens, qui combattaient les deux initiatives, sont donc battus.