Élections législatives de 2012 en Roumanie

Des élections législatives ont eu lieu dimanche en Roumanie. La coalition de centre-gauche du Premier ministre social-démocrate Victor Ponta, nommée Union sociale-libérale et en place depuis le mois de mai de cette année, a largement remporté ces élections. Une nouvelle coalition gouvernementale devrait donc être formée entre le Parti social-démocrate, le Parti national libéral (libéral) et deux partis plus petits, le Parti conservateur (conservateur) et l’Union nationale pour le progrès de la Roumanie (social-démocrate).

Le Parti démocrate-libéral, d’orientation conservatrice et au pouvoir en Roumanie jusqu’à la fin de l’année 2011, n’a pas seulement été affaibli par la progression de la coalition de l’Union sociale-libérale, mais également par l’irruption sur l’échiquier politique roumain du Parti populaire, un parti politique fondé en septembre 2011 par un propriétaire de journaux et de TV Dan Diaconescu, qui demande notamment d’importantes baisses d’impôts.

Notons enfin que le nombre de députés a augmenté, passant de 334 il y a quatre ans à 412 cette année.

Résultats détaillés des élections législatives de 2012 en Roumanie:

Union sociale-libérale (centre-gauche), 58.6% des voix (+6.9%).
  • Parti social-démocrate (PSD), 149 sièges (+39).
  • Parti national-libéral (PNL, libéral), 101 sièges (+36).
  • Parti conservateur (PC), 13 sièges (+9).
  • Union nationale pour le progrès de la Roumanie (UNPR, social-démocrate), 10 sièges (+10).

Coalition de centre droite, 16.5% des voix (-15.9%):

  • Parti démocrate-libéral (PDL, conservateur), 52 sièges (-63).
  • Force civique (conservateur), 3 sièges (+3).
  • Parti démocrate-chrétien national des paysans (agrarien), 1 siège (+1).

Autres partis:

  • Parti populaire (PP), 14.0% des voix (+14.0%), 47 sièges (+47).
  • Alliance démocratique des Hongrois en Roumanie (UDMR, minorité hongroise, démocrate-chrétien), 5.1% des voix (-1.1%), 18 sièges (-4).

Dix-huit sièges sont par ailleurs réservés aux différentes minorités.

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *