Election du maire de Maribor (2013)

Des élections anticipées ont eu lieu hier pour la mairie de Maribor, la deuxième ville de Slovénie. Ces élections ont fait suite à la démission du maire sortant Franc Kangler, qui est accusé de corruption et dont de nombreuses manifestations ont demandé la démission durant l’automne 2012. C’est Andrej Fistravec, professeur de sociologie et l’une des figures de la contestation à Maribor, qui a été élu hier, obtenant 52.7% des voix au premier tour de l’élection. Andrej Fistravec n’est pas membre de l’un des partis politiques slovènes traditionnels, mais était porté par une liste citoyenne.

Résultats détaillés de l’élection à la mairie de Maribor:

  • Andrej Fistravec, sans parti, 52.7% des voix.
  • Matevs Frangez, Sociaux-démocrates, 24.7% des voix.
  • Milan Mikl, Parti populaire slovène (SLS, démocrate-chrétien), 6.0% des voix.
  • Andrea Spernjak, Parti démocratique slovène (SDS, conservateur), 5.0% des voix.
  • Andrej Ketis, Liste pour Maribor, 4.6% des voix.
  • Franc Jesenek, Parti du peuple slovène (SSN, nationaliste), 1.8% des voix.
  • Lidija Divjak Mirnik, Liste pour la justice et le développement (LPR), 1.5% des voix.
  • August Hericko, Nouvelle Slovénie (NSI, démocrate-chrétien), 1.5% des voix.
  • Milan Razdevsek, Démocratie libérale de Slovénie (LDS, libéral), 0.9% des voix.
  • Monika Piberl, Voix des femmes de Slovénie, 0.8% des voix.
  • Folko Puconja, Parti national slovène (SNS, nationaliste), 0.6% des voix.

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *