Election présidentielle de 2013 au Monténégro

Les citoyens du Monténégro étaient appelés aux urnes ce dimanche pour désigner leur nouveau président. Seuls deux candidats se disputaient les faveurs des Monténégrins: le social-démocrate Filip Vujanovic, président sortant en poste depuis 2003, et l’indépendant Miodrag Lekic soutenu par le Mouvement pour les Changements (conservateur) et par Nouvelle Démocratie serbe (conservateur, partisan de l’union avec la Serbie). Filip Vujanovic l’a emporté de justesse, obtenant 51.2% des voix contre 48.8% des voix à Miodrag Lekic.

La candidature même de Filip Vujanovic avait fait débat. Les présidents monténégrins ne peuvent légalement pas effectuer plus de deux mandats. Vujanovic a toutefois argué que le premier mandat avait été effectué avant 2006, alors que le pays n’était pas encore indépendant, et qu’il n’a donc pour le moment effectué qu’un seul mandat à la tête du Monténégro en tant qu’État souverain. Malgré les critiques de l’opposition, la candidature de Vujanovic a été approuvée par la Cour constitutionnelle en février 2013.

Taux de participation: 63.9%.

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *