Elections cantonales de 2013 à Neuchâtel

Des élections cantonales ont eu lieu hier à Neuchâtel, un canton de Suisse romande. Les Neuchâtelois étaient appelés à renouveler temps leur parlement, nommé Grand Conseil, qu’à procéder au premier tour de l’élection de leur gouvernement, nommé Conseil d’État. Au Grand Conseil, la majorité a basculé de gauche à droite, cette dernière bénéficiant de la forte progression de l’UDC (droite populiste) et de l’arrivée des Verts’libéraux (écologistes de centre-droite). Au Conseil d’État, personne n’a été élu au premier tour. Alors que le gouvernement était jusque là dominé par le Parti libéral-radical (PLRlibéral), qui comptait trois élus sur cinq, les résultats du premier tour indiquent que le gouvernement pourrait basculer à gauche lors du deuxième tour qui se tiendra le 19 mai prochain, le Parti socialiste (PSS, social-démocrate) semblant bien placé pour décrocher un troisième siège. L’UDC Yvan Perrin pourrait également y faire son entrée. Des informations détaillées concernant le système électoral neuchâtelois sont disponibles ici.

Résultats détaillés des élections cantonales de 2013 à Neuchâtel:

Grand Conseil:

  • Parti libéral-radical (PLR, libéral), 28.4% des voix (-3.8%), 35 sièges (-6).
  • Parti socialiste (PSS, social-démocrate), 27.4% des voix (-1.8%), 33 sièges (-3).
  • Union démocratique du centre (UDC, droite populiste), 16.2% des voix (+3.7%), 20 sièges (+6).
  • Les Verts (écologiste de gauche), 11.4% des voix (-1.6%), 12 sièges (-2).
  • Parti ouvrier populaire (POP, communiste) et SolidaritéS (trotskyste), 7.0% des voix (-0.7%), 8 sièges (-1).
  • Verts’libéraux (écologiste de centre-droite), 5.3% des voix (+5.3%), 5 sièges (+5).
  • Parti démocrate-chrétien (PDC, démocrate-chrétien), 2.7% des voix (-0.8%), 1 siège (+1).
  • Parti bourgeois démocratique (PBD, conservateur), 0.8% des voix (+0.8%), 0 siège (-).
  • Nouveau Parti Libéral (NPL, libéral), 0.8% des voix (+0.8%), 0 siège (-).
  • Entente cantonale neuchâteloise (ECN), 0.0% des voix (-1.1%), 0 siège (-).
  • Parti évangélique populaire (PEV, protestants de centre-gauche), 0.0% des voix (-0.8%), 0 siège (-).

Conseil d’État:

  • Laurent Kurth, Parti socialiste, 21’351 voix.
  • Jean-Nat Karakash, Parti socialiste, 20’422 voix.
  • Yvan Perrin, UDC, 18’698 voix.
  • Monika Maire-Hefti, Parti socialiste, 17’440 voix.
  • Alain Ribaux, Parti libéral-radical, 16’987 voix.
  • Patrick Herrmann, Les Verts, 15’363 voix.
  • Thierry Grosjean, Parti libéral-radical, 14’055 voix.
  • Nago Humbert, Parti ouvrier populaire, 13’904 voix.
  • Philippe Gnaegi, Parti libéral-radical, 12’767 voix.
  • Christian Blandenier, Parti libéral-radical, 9’089 voix.
  • Andreas Jurt, Parti libéral-radical, 6’978 voix.
  • Vincent Martinez, Parti démocrate-chrétien, 2’766 voix.
  • Marianne Ebel, SolidaritéS, 2’239 voix.
  • Marc Eichenberger, Parti démocrate-chrétien, 1’785 voix.
  • François Konrad, SolidaritéS, 1’654 voix.

VOIR AUSSI:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *