Élections européennes de 2014 – Brèves de campagne n°2

Les prochaines élections européennes auront lieu à la fin du mois de mai 2014. Élections en Europe publie régulièrement des brèves abordant l’actualité de la campagne électorale dans différents pays européens. On aborde aujourd’hui la popularité des dirigeants de l’Union européenne, la candidature de Silvio Berlusconi, une future alliance entre différents partis politiques d’extrême-droite et la candidature de l’ancien chef des industriels allemands… Rappelons que les citoyens de 28 pays européens se rendront aux urnes pour élire les 751 députés du Parlement européen.

Dirigeants européens au plus bas dans les sondages

Selon un sondage paru hier et effectué dans l’ensemble des pays de l’Union européenne, la popularité des dirigeants de l’Union est au plus bas. Les dirigeants de l’UE sont particulièrement mal cotés en Grèce (19% d’opinions favorables) et à Chypre (21%), deux pays qui ont été soumis à des drastiques programmes d’économies, mais également dans des pays traditionnellement eurosceptiques, que ce soit le Royaume-Uni (29%), la Suède (30%) ou la République tchèque (30%). A l’inverse, c’est au Luxembourg que les dirigeants européens sont les plus populaires (67%), un pays suivi par l’Allemagne (59%), la Belgique (56%) et, de manière plus surprenante, par le Danemark (50%). On pourra observer en mai s’il y a une corrélation entre la popularité des dirigeants de l’Union européenne et le score des partis politiques eurosceptiques.

Berlusconi candidat aux élections européennes?

Silvio Berlusconi a annoncé qu’il souhaite être tête de liste de son parti, Forza Italia, lors des élections européennes de mai 2014. Il ne pourra toutefois être candidat que si le jugement qui le condamne à une peine inéligibilité est annulé d’ici là. Silvio Berlusoni, qui a été privé de son mandat de sénateur en novembre dernier, souhaite par ailleurs également que des élections législatives anticipées auront lieu en même temps que les élections européennes.

Vers une alliance entre le BNP et l’Aube dorée?

Nick Griffin, le président du Parti national britannique (BNP, nationaliste), s’est rendu à Athènes hier à une réunion de l’Aube dorée (XA, néo-nazi). Il a dit vouloir créer une alliance entre plusieurs partis politiques d’extrême-droite après les élections européennes de mai prochain. L’alliance comprendrait notamment, outre le BNP et l’Aube dorée, le parti politique hongrois Jobbik, notamment connu pour sa rhétorique anti-roms.

L’ancien chef des industriels allemands rejoint les eurosceptiques

Hans-Olaf Henkel, ancien président de l’association fédérale de l’industrie allemande (BDI), a annoncé cette semaine qu’il rejoignait l’Alliance pour l’Allemagne (AfD), un parti politique eurosceptique qui a obtenu 4.7% des voix lors des élections législatives allemandes de septembre 2013.  Hans-Olaf Henkel sera par ailleurs candidat aux élections européennes de ce printemps.

Une réflexion au sujet de « Élections européennes de 2014 – Brèves de campagne n°2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *