Élections européennes de 2014 – Brèves de campagne n°3

Les prochaines élections européennes auront lieu à la fin du mois de mai 2014. Élections en Europe publie régulièrement des brèves abordant l’actualité de la campagne électorale dans différents pays européens. On aborde aujourd’hui la candidature de Michel Barnier à la présidence de la Commission européenne, les sondages catastrophiques pour les conservateurs britanniques, l’alliance entre le Front national et la Ligue du Nord ainsi que Force vive, la liste créée par Christine Boutin. Rappelons que les citoyens de 28 pays européens se rendront aux urnes pour élire les 751 députés du Parlement européen.

Qui conduira le parti populaire européen aux élections?

Le Parti populaire européen (PPE), qui regroupe des partis politiques conservateurs et démocrates-chrétiens, à l’image de l’UMP, du Parti populaire de Mariano Rajoy ou de la CDU d’Angela Merkel, désignera sa tête de liste lors d’un congrès qui se tiendra à Dublin les 6 et 7 mars prochains. La personne retenue accédera à la présidence de la Commission européenne si le PPE remporte les élections européennes, ce qui semble probable.

Le luxembourgeois Jean-Claude Juncker, Premier ministre jusqu’à l’automne dernier, avait déjà annoncé sa candidature il y a quelques temps. Un deuxième candidat s’est déclaré cette semaine: le français Michel Barnier, Commissaire européen au Marché intérieur et aux Services depuis février 2010. D’autres candidats se déclareront probablement au cours des prochaine semaines – on parle par exemple du Premier ministre polonais Donald Tusk ou du Premier ministre irlandais Enda Kenny – et le Congrès de Dublin s’annonce d’ores et déjà passionnant…

Les tories relégués à la troisième place?

Plusieurs sondages annoncent un véritable cauchemar pour le Premier ministre britannique David Cameron: son Parti conservateur ne pourrait arriver qu’en troisième position lors des élections européennes de mai prochain. Ces sondages le donnent en effet battu tant par le Parti travailliste (LAB, social-démocrate) que par le Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (UKIP, eurosceptique). Les électeurs de l’UKIP, qui avait fait une percée lors des élections locales de mai 2013, ne semblent donc pas s’être laissés séduire par la promesse de David Cameron d’organiser en 2017 un référendum sur l’appartenance du pays à l’Union européenne…

Alliance entre la Ligue du Nord et le Front National

Le chef de la Ligue du Nord italienne, Matto Salvini, a annoncé une campagne commune avec le Front National français à l’occasion des élections européennes de mai prochain. Les deux partis veulent notamment organiser une campagne similaire contre la monnaie unique dans leurs pays respectifs. La Ligue du Nord a par ailleurs annoncé vouloir rejoindre après les élections un groupe parlementaire commun avec le Front National et le Parti de la liberté (FPÖ) autrichien. Rappelons que différents partis situés encore plus à droite, dont le BNP britannique et l’Aube dorée grecque, avaient annoncé la semaine passée vouloir s’allier.

Christine boutin lance « force vive » pour les élections européennes

Cette semaine a été marquée en France par plusieurs annonces de candidatures. Parmi elles, celle de l’ancienne Ministre du gouvernement Fillon Christine Boutin, qui a annoncé qu’elle dirigera en Ile-de-France une liste intitulée Force vive. Les têtes de liste de Force vive dans plusieurs autres circonscriptions sont également connues. Parmi eux, Jean-Claude Martinez, ancien membre du Front National et tête de liste dans le Sud-Ouest, et Antoine Renard, président des associations familiales catholiques de France et d’Europe et tête de liste dans l’Est.

Une réflexion au sujet de « Élections européennes de 2014 – Brèves de campagne n°3 »

  1. Les informations sont ainsi très pertinentes,aussi il est important de dire que les élections doivent suivre les protocoles de vote pour que résultat soit après reconnu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *