Elections régionales de 2014 en Sardaigne

Des élections régionales ont eu lieu dimanche et lundi en Sardaigne, l’une des cinq régions de l’Italie bénéficiant d’un statut d’autonomie spécial. La gauche l’a emporté et le démocrate Francesco Pigliaru succède ainsi au conservateur Ugo Cappellacci à la présidence de la région. Ce dernier avait lui-même remporté les élections régionales de 2009 après cinq ans de gouvernement de centre-gauche. Il convient de noter que ni le Mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo ni le Nouveau Centre-Droite d’Angelino Alfano n’ont participé à ces élections. Le taux de participation a été de 52.3% des voix, contre 67.6% il y a cinq ans.

Élection du président de la Sardaigne:

  • Francesco Pigliaru, Parti démocrate (PD, social-démocrate), 42.5% des voix, élu.
  • Ugo Cappellacci, Forza Italie (FI, conservateur), 39.7% des voix.
  • Michela Murgia, indépendantiste, 10.3% des voix.
  • Mauro Pili, Unis (conservateur), 5.7% des voix.
  • Pier Franco Devias, Front indépendantiste uni, 1.0% des voix.

ÉLECTION DU ParlemenT DE LA SARDAIGNE:

Coalition de centre-gauche de Francesco Pigliaru:

  • Parti démocrate (PD, démocrate), 22.1% des voix, 19 sièges.
  • Gauche écologie et liberté (SEL, gauche de la gauche), 5.2% des voix, 4 sièges.
  • Parti des Sardes, 2.7% des voix, 2 sièges.
  • Rossomori, 2.6% des voix, 2 sièges.
  • Centre démocrate (centriste), 2.1% des voix, 2 sièges.
  • Refondation – Communistes italiens – Gauche sarde, 2.0% des voix, 2 sièges.
  • Union populaire chrétienne, 1.7% des voix, 1 siège.
  • Parti socialiste italien (PSI, social-démocrate), 1.4% des voix, 1 siège.
  • Italie des Valeurs (IdV, social-libéral) – Les Verts, 1.1% des voix, 1 siège.
  • Indépendance République de Sardaigne (IRS, indépendantiste), 0.8% des voix, 1 siège.
  • La Base Sardegna, 0.7% des voix, 1 siège.

Coalition de centre-droite de Ugo Cappellacci:

  • Forza Italia (FI, conservateur), 18.5% des voix, 11 sièges.
  • UDC (démocrate-chrétien), 7.6% des voix, 4 sièges.
  • Réformateurs sardes – Libéraux-démocrates (libéral), 6.0% des voix, 3 sièges.
  • Parti sarde d’action (PSdA, régionaliste), 4.7% des voix, 2 sièges.
  • Frères d’Italie – Centre-droite national (nationaliste), 2.8% des voix, 2 sièges.
  • Union des Sardes, 2.6% des voix, 1 siège.
  • Mouvement Sardaigne zone franche, 1.6% des voix, 1 siège.

Coalition indépendantiste de Michela Murgia:

  • Projet République de Sardaigne (ProgReS), 2.8% des voix, 0 siège.
  • Les Gens, 2.2% des voix, 0 siège.
  • Communautés, 1.8% des voix, 0 siège.

Coalition de centre-droite de Mauro Pili:

  • Unis, 2.8% des voix, 0 siège.
  • Mauro Pili Président, 1.7% des voix, 0 siège.

Source: La Repubblica.

POUR EN SAVOIR PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *