Elections communales de 2014 en Rhénanie-du-Nord-Westphalie

Des élections communales ont eu lieu le 25 mai en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, dans l’ouest de l’Allemagne. La Rhénanie-du-Nord-Westphalie, qui est le Land le plus peuplé d’Allemagne, compte de nombreuses villes de plus de 100’000 habitants, dont Cologne, Düsseldorf et Bonn. Certaines villes ont également procédé à l’élection de leurs maires en plus des parlements communaux. Le second tour aura lieu, lorsque nécessaire, le 15 juin. Vous trouverez les résultats détaillés des élections communales dans ces villes ci-dessous.

Aix-la-Chapelle

Le maire démocrate-chrétien d’Aix-la-Chapelle a été réélu dès le premier tour avec 50.5% des voix. La sociale-démocrate Daniela Jansen a terminé en deuxième position avec 27.6% des voix.

28 CDU (-), 20 SPD (-), 13 Verts (-1), 5 La Gauche (+2), 3 Pirates (+2), 3 FDP (-3), 2 AfD (+2), 1 Pro NRW (+1), 1 divers (-1).

Bergisch Gladbach

Le maire démocrate-chrétien de Bergisch-Gladbach, Lutz Urbach, a été réélu dès le premier tour avec 50.7% des voix.

26 CDU (+1), 15 SPD (-1), 10 Verts (+2), 3 FDP (-3), 3 La Gauche (+1), 3 AfD (+3), 2 divers (-3).

Bielefeld

Le maire social-démocrate sortant, Pit Clausen, a été réélu au terme du second tour avec 55.9% des voix, contre 44.1% à son adversaire de la CDU Andreas Rüther.

20 SPD (-), 20 CDU (-2), 11 Verts (-), 7 divers (+2), 5 La Gauche (+1), 2 FDP (-2), 1 Pirate (+1).

Bochum

32 SPD (-), 22 CDU (-), 11 Verts (+1), 5 La Gauche (-1), 3 AfD (+3), 2 FDP (-4), 2 Pirates (+2), 1 NPD (-), 1 Pro NRW (+1), 5 divers (-).

Bonn

20 CDU (-7), 15 SPD (-4), 12 Verts (-3), 5 FDP (-5), 4 La Gauche (+1), 4 divers (-1), 2 AfD (+2), 1 Pirate (+1), 1 Pro NRW (-).

BottroP

Le maire social-démocrate de Bottrop, Bernd Tischler, a été réélu dès le premier tour de scrutin avec 66.1% des voix. Bottrop est détenue par le SPD depuis 1963.

26 SPD (+3), 15 CDU (-1), 3 Verts (-), 3 ÖDP (-), 2 DKP (-1), 2 La Gauche (-), 1 FDP (-2), 1 Pirate (+1), 1 AfD (+1), 0 FW (-1).

Cologne

27 SPD (+2), 24 CDU (-1), 18 Verts (-2), 6 La Gauche (+2), 5 FDP (-4), 3 AfD (+3), 2 Pirates (+2), 2 Pro NRW (-3), 2 divers (+1), 1 FW (+1), 0 Alliance des citoyens de Cologne (-1).

Dortmund

Le social-démocrate Ulrich Sierau a été réélu au terme du second tour, avec 51.6% des voix contre 48.4% à son advseraire chrétienne-démocrate Annette Littmann.

36 SPD (-1), 26 CDU (-2), 15 Verts (-), 6 La Gauche (+1), 3 AfD (+3), 2 FDP (-4), 2 Pirates (+2), 1 NPD (-), 2 divers (-1), 0 DVU (-1).

Duisbourg

35 SPD (+5), 21 CDU (-3), 6 Verts (-), 6 La Gauche (-), 4 Pro NRW (+4), 3 AfD (+3), 2 FDP (-1), 1 NPD (+1), 1 Pirate (+1), 5 divers (-).

Düsseldorf

Surprise à Düsseldorf où les sociaux-démocrates ont ravi la mairie de l’une des plus grandes villes d’Allemagne à la CDU. Thomas Geisel (SPD) a obtenu 59.2% des voix au terme du second tour contre 40.8% au maire CDU sortant Dirk Elbers. La ville était aux mains de la CDU depuis 1999.

31 CDU (-8), 24 SPD (+2), 11 Verts (-3), 6 FDP (-3), 4 La Gauche (-1), 2 AfD (+2), 1 FW (-1), 1 Parti de la protection des animaux (+1), 1 Pirate (+1), 1 REP (-).

Essen

31 SPD (-), 28 CDU (+2), 10 Verts (+1), 5 La Gauche (-), 4 Alliance citoyenne d’Essen (EBB) (+1), 3 FDP (-2), 3 AfD (+3), 2 Pro NRW, 2 Pirates (+2), 1 NPD (-), 1 Die Partei (+1), 0 REP (-1), 0 divers (-1).

Gelsenkirchen

Le maire social-démocrate Frank Baranowski a été réélu dès le premier tour avec 67.4% des voix.

34 SPD (-), 14 CDU (-1), 4 Verts (-), 3 Pro NRW (-), 3 AfD (+3), 3 La Gauche (-1), 1 FDP (-2), 1 Pirate (+1), 3 divers (-).

Hagen

Un second tour sera nécessaire le 15 juin pour désigner le maire de la ville, aucun candidat n’ayant obtenu la majorité absolue au premier tour.

21 SPD (+4), 20 CDU (-), 6 Verts (-1), 5 Hagen actif (-), 3 La Gauche (+1), 2 FDP (-2), 2 AfD (+2), 1 Pirate (+1), 1 Pro NRW (+1), 1 divers (-3).

Hamm

Le maire démocrate-chrétien de Hamm, Thomas Hunsteger-Petermann, a été réélu dès le premier tour avec 56.3% des voix.

25 CDU (-2), 20 SPD (+2), 4 Verts (-1), 3 La Gauche (-), 2 FDP (-1), 3 divers (+2), 1 Pirate (+1), 0 REP (-1).

Herne

27 SPD (-2), 15 CDU (-2), 6 Verts (-), 4 La Gauche (-1), 2 FDP (-2), 2 Pirates (+2), 2 AfD (+2), 2 divers (+1), 0 REP (-2).

Krefeld

20 SPD (+2), 20 CDU (-1), 6 Verts (-2), 4 FDP (-2), 3 La Gauche (+1), 2 AfD (+2), 1 Pirate (+1), 1 FW (+1), 1 Die Partei (+1), 0 divers (-3).

Leverkusen

17 CDU (-5), 14 SPD (-3), 5 Verts (-2), 8 divers (-4), 2 FDP (-3), 2 Pro NRW (-1), 2 La Gauche (-), 1 FW (+1), 1 Pirate (+1).

Moers

Un second tour sera nécessaire le 15 juin pour désigner le maire de la ville, aucun candidat n’ayant obtenu la majorité absolue au premier tour.

20 SPD (-2), 19 CDU (+3), 5 Verts (-), 4 divers (+1), 3 La Gauche (-), 3 FDP (-3).

Mönchengladbach

La CDU a pris la mairie de Mönchengladbach au SPD au terme d’un second tour extrêmement serré. Hans Wilhelm Reiners a obtenu 50.4% des voix, contre 49.6% au maire social-démocrate sortant Norbert Bude. Mönchengladbach repasse ainsi à droite, comme cela avait déjà été le cas entre 1945 et 2004.

29 CDU (+6), 20 SPD (+1), 7 Verts (-1), 3 FDP (-4), 3 La Gauche (-), 1 NPD (-), 1 Pirate (+1), 1 Pro NRW (+1), 1 AfD (+1), 1 divers (-4).

Mühlheim an der Ruhr

17 SPD (-3), 15 CDU (-), 6 Verts (-), 5 divers (-2), 3 FDP (-3), 3 AfD (+3), 2 La Gauche (-1), 2 divers (+1), 1 Pirate (+1).

Münster

25 CDU (-6), 19 SPD (-1), 14 Verts (-2), 4 FDP (-3), 4 La Gauche (+1), 2 Pirates (+1), 2 AfD (+2), 1 ÖDP (-), 1 divers (-).

Neuss

27 CDU (-), 19 SPD (+3), 7 Verts (-), 6 FDP (-1), 3 La Gauche (+1), 3 AfD (+3), 2 divers (-1), 1 Pirate (+1).

Oberhausen

23 SPD (-5), 20 CDU (+1), 5 Verts (-1), 5 La Gauche (-), 5 divers (+5), 2 FDP (-2).

Paderborn

Le candidat de la CDU, Michael Dreier, a été élu dès le premier tour de scrutin avec 59% des voix. La mairie de Paderborn est détenue depuis 1946 par la CDU, sans interruption.

30 CDU (+1), 14 SPD (+1), 9 Verts (-1), 3 FDP (-5), 3 divers (-5), 2 FW (+2), 2 AfD (+2), 1 Pirate (+1).

Recklinghausen

Le démocrate-chrétien Christoph Tesche succède à son camarade de parti Wolfgang Pantförder qui présidait aux destinées de la ville depuis 1999. Avant cela, Recklinghausen avait été un fief du SPD de 1952 à 1999.

20 SPD (+3), 18 CDU (-3), 5 Verts (-), 4 divers (-1), 3 La Gauche (-), 2 FDP (-1).

Remscheid

Remscheid reste en mains sociales-démocrates puisque Burkhard Mast-Weisz a été élu au terme du second tour et succède à sa camarade de parti Beate Wilding.

20 CDU (+1), 19 SPD (+2), 4 Verts (-1), 3 La Gauche (-), 2 FDP (-4), 2 Pro NRW (+2), 2 divers (-2).

Solingen

17 CDU (-7), 15 SPD (-2), 6 Verts (-4), 3 FDP (-5), 2 La Gauche (-1), 2 AfD (+2), 1 Pirate (+1), 1 Pro NRW (+1), 4 divers (-6).

Wuppertal

19 CDU (-6), 19 SPD (-), 10 Verts (-1), 5 La Gauche (+1), 4 FDP (-1), 2 AfD (+2), 2 Pro NRW (+2), 1 Pirate (+1), 1 REP (-), 3 divers (-1).

VOIR AUSSI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *