Elections communales de 2014 en Suède

Des élections communales ont eu lieu hier en Suède, en même temps que des élections législatives et des élections régionales. Les résultats des élections communales varient évidemment de ville en ville. Parmi les tendances générales, on peut noter la forte progression des Démocrates suédois (nationalistes), qui sont désormais représentés dans les parlements communaux de l’ensemble des villes de plus de 100’000 habitants (seuls Stockholm et Umeå leur avaient échappé en 2010), mais également l’Initiative féministe qui fait son entrée dans nombre des parlements des grandes villes. A Stockholm, elle pourrait d’ailleurs faire pencher la ville à gauche. Du côté des partis traditionnels, on peut noter que le Parti modéré (M, conservateur) et le Parti libéral populaire (FP, libéral) reculent presque partout, alors que le Parti de gauche (V, gauche de la gauche) est globalement en progression. Les résultats sont plus contrastés pour le Parti social-démocrate, les Verts, le Parti du centre (C, agrarien) et les Démocrates-chrétiens. Vous trouverez dans cet article les résultats des villes suédoises de plus de 100’000 habitants du pays.

Borås

La coalition de centre-gauche qui gouverne Borås depuis les élections de 2010 a gagné un siège supplémentaire, mais reste minoritaire. Borås se trouve près de Göteborg.

Composition du parlement communal de Borås:

24 Sociaux-démocrates (-), 17 Modérés (-2), 9 Démocrates suédois (+3), 6 Parti de gauche (+1), 5 Verts (-), 5 Libéraux populaires (-1), 4 Parti du centre (-), 3 Démocrates-chrétiens (-), 0 liste locale (-1).

Göteborg

Voir les résultats détaillés des élections communales de 2014 à Göteborg.

Helsingborg

La gauche reste minoritaire à Helsingborg, malgré une légère progression. Le Parti du Centre fait son retour au parlement après quatre ans d’absence, tandis que les Démocrates suédois (SD, nationalistes) atteignent le résultat record de 16.4%.

Composition du parlement communal de Helsingborg:

19 Sociaux-démocrates (-1), 19 Modérés (-4), 10 Démocrates suédois (+2), 6 Verts (-), 4 Libéraux populaires (-1), 3 Parti de gauche (+2), 2 Démocrates-chrétiens (-), 2 Parti du Centre (+2).

Huddinge

La droite reste majoritaire dans cette ville de la banlieue de Stockholm, et ce malgré une progression assez forte des partis de gauche.

Composition du parlement communal de Huddinge:

17 Modérés (-4), 17 Sociaux-démocrates (+1), 6 Verts (+2), 5 Démocrates suédois (+2), 4 Parti de gauche (+1), 4 Libéraux populaires (-1), 3 Parti du centre (+1), 2 Parti Drevviken (-1), 2 Démocrates-chrétiens (-), 1 Parti de Huddinge (-).

Jönköping

La gauche reste minoritaire à Jönköping, malgré une légère progression. Les Démocrates-chrétiens, traditionnellement forts dans cette ville, poursuivent leur recul, tandis que les Démocrates suédois font un bond en avant. Après les élections, la coalition bourgeoise est reconduite, mais les Modérés laissent la présidence du conseil au Parti du Centre.

Composition du parlement communal de Jönköping:

26 Sociaux-démocrates (-1), 17 Modérés (-4), 10 Démocrates-chrétiens (-3), 8 Démocrates suédois (+5), 6 Verts (+2), 6 Parti du Centre (+1), 4 Parti de gauche (+1), 4 Libéraux populaires  (-1).

Linköping

Le Parti social-démocrate devient le premier parti de Linköping, devançant désormais les Modérés. La gauche n’y obtient toutefois pas la majorité absolue des sièges. Après les élections, les sociaux-démocrates formeront une coalition avec les Verts et les Libéraux populaires.

Composition du parlement communal de Linköping:

27 Sociaux-démocrates (+3), 20 Modérés (-5), 7 Verts (-1), 6 Démocrates suédois (+3), 6 Libéraux populaires (-1), 6 Parti du Centre (-), 4 Démocrates-chrétiens (+1), 3 Parti de gauche (-).

Lund

Les élections communales sont marquées, à Lund, par l’irruption au parlement de FörNyaLund, un nouveau parti formé par les opposants au projet de tramway prévu pour la ville, et de l’Initiative féministe (IF). Après les élections, les sociaux-démocrates prennent la direction de la ville aux Modérés.

Composition du parlement communal de Lund:

15 Sociaux-démocrates (-), 13 Modérés (-5), 9 Verts (-), 7 Libéraux populaires (-3), 5 Parti de gauche (+1), 5 Démocrates suédois (+2), 4 FörNyaLund (+4, opposants au tramway), 3 Parti du Centre (-), 2 Démocrates-chrétiens (-), 2 Initiative féministe (+2), 0 Gauche démocratique de Lund (-1).

Malmö

La gauche conforte sa majorité au Parlement de la ville de Malmö, troisième plus grande ville de Suède. Le Parti des retraités disparait du parlement après seulement quatre ans de présence, tandis que l’Initiative féministe y fait son entrée. Les Démocrates-chrétiens, éjectés en 2010, ne parviennent pas à faire leur retour.

Composition du parlement communal de Malmö:

21 Sociaux-démocrates (-1), 14 Modérés (-3), 9 Démocrates suédois (+2), 6 Parti de gauche (+2), 6 Verts (+1), 3 Libéraux populaires (-1), 2 Initiative féministe (+2), 0 Parti des retraités suédois (-2).

Norrköping

Si les Sociaux-démocrates restent le premier parti de Norrköping, les Démocrates suédois enregistrent une progression spectaculaire, passant de 5% à 12% des voix. L’Initiative féministe fait son entrée au parlement.

Composition du parlement communal de Norrköping:

29 Sociaux-démocrates (-2), 21 Modérés (-3), 10 Démocrates suédois (+6), 6 Libéraux populaires (-), 5 Parti de gauche (-), 5 Verts (-2), 4 Démocrates-chrétiens (-), 4 Parti du Centre (-), 1 Initiative féministe (+1).

Örebrö

La gauche conserve sa majorité à Örebrö, mais les Sociaux-démocrates enregistrent des pertes sévères.

Composition du parlement communal d’Örebrö:

24 Sociaux-démocrates (-4), 13 Modérés (-1), 6 Démocrates suédois (+2), 6 Verts (+2), 4 Parti de gauche (-), 4 Démocrates-chrétiens (-), 4 Libéraux populaires (-1), 4 Parti du Centre (+2).

Stockholm

Voir les résultats détaillés des élections communales de 2014 à Stockholm.

Umeå

La gauche conserve sa majorité à Umeå, ville située au nord de Stockholm sur la côte de la Baltique.

Composition du parlement communal d’Umeå:

24 Sociaux-démocrates (-1), 11 Modérés (-2), 9 Parti de gauche (+2), 4 Verts (-2), 4 Libéraux populaires (-1), 4 Parti du Centre (-), 3 Initiative féministe (+3), 2 Démocrates suédois (+2), 2 Démocrates suédois (+2), 2 Parti travailliste (+1).

Uppsala

La gauche est désormais majoritaire au parlement communal d’Uppsala, ville universitaire située au nord de Stockholm. Les Modérés, qui étaient jusque là le plus grand parti de la ville, s’effondrent.

Composition du parlement communal d’Uppsala:

22 Sociaux-démocrates (+1), 15 Modérés (-8), 12 Verts (+1), 8 Parti de gauche (+2), 7 Libéraux populaires (-1), 6 Parti du Centre (-), 5 Démocrates suédois (+3), 4 Démocrates-chrétiens (-), 3 Initiative féministe (+3).

Västerås

La gauche, qui avait perdu sa majorité absolue au parlement lors des élections communales de 2010, a perdu encore un siège cette année, malgré une légère progression en nombre de voix.

Composition du parlement communal de Västerås:

21 Sociaux-démocrates (-1), 15 Modérés (-2), 6 Démocrates suédois (+3), 5 Libéraux populaires (-2), 4 Parti de gauche (-), 4 Verts (-), 4 Parti du centre (+2), 2 Démocrates-chrétiens (-).

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *