Élections régionales de 2016 à Berlin

Des élections régionales ont eu lieu le 18 septembre 2016 à Berlin, la capitale de l’Allemagne qui a également le statut de Bundesland. Ces élections ont été marquées par l’entrée en force de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD, droite populiste) au sein du parlement régional, ainsi que par le retour du Parti libéral-démocrate (FDP, libéral) et l’éjection du Parti pirate. Sociaux-démocrates et chrétiens-démocrates restent les deux premiers partis politiques berlinois, et ce malgré des pertes conséquentes.

Résultats détaillés des élections régionales de 2016 à Berlin

  • Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD), 21.6% des voix (-6.7%), 38 sièges (-9).
  • Union chrétienne-démocrate d’Allemagne (CDU), 17.6% des voix (-5.7%), 31 sièges (-8).
  • La Gauche (gauche de la gauche), 15.6% des voix (+3.9%), 27 sièges (+8).
  • Les Verts, 15.2% des voix (-2.4%), 27 sièges (-2).
  • Alternative pour l’Allemagne (AfD, droite populiste), 14.2% des voix (+14.2%), 25 sièges (+25).
  • Parti libéral-démocrate (FDP, libéral), 6.7% des voix (+4.9%), 12 sièges (+12).
  • Le Parti (satirique), 2.0% des voix (+1.1%), 0 siège (-).
  • Parti de la protection des animaux, 1.9% des voix (+0.4%), 0 siège (-).
  • Parti pirate, 1.7% des voix (-7.2%), 0 siège (-15).

Taux de participation: 66.9% (+6.7%).

Voir aussi

Élections législatives de 2016 en Croatie

Des élections législatives anticipées ont eu lieu le 11 septembre 2016, moins d’une année après les dernières élections. Ces élections font suite à la chute du gouvernement de droite de Tihomir Oreskovic survenue en juin, aucun parti n’étant parvenu à former un gouvernement après cela. Ces élections se sont soldées par une nouvelle victoire de la coalition emmenée par l’Union démocratique croate (HDZ, conservateur). Un gouvernement de coalition est formé le 19 octobre avec la liste indépendante Le Pont et les représentants des minorités.

Résultats des élections législatives de 2016 en Croatie

La composition des coalitions électorales s’étant partiellement modifiée depuis les élections de 2015, il n’est pas toujours possible de comparer la répartition des voix.

  • Coalition HDZ, 36.3% des voix, 61 sièges (+3).
    • Union démocratique croate (HDZ, conservateur), 59 sièges (+5).
    • Parti social-libéral croate (HSLS, social-libéral), 1 siège (-1).
    • Parti démocrate-chrétien croate (HDS), 1 siège (-).
    • Le Chêne – Mouvement pour une Croatie qui a du succès (HRAST, droite chrétienne), 0 siège (-1).
  • Coalition populaire, 33.8% des voix, 54 sièges (-1).
    • Parti social-démocrate croate (SDP), 38 sièges (-4).
    • Parti populaire croate – Libéraux-démocrates (HNS), 9 sièges (-).
    • Parti croate des retraités (HSU), 2 sièges (-).
    • Parti paysan croate (HSS, agrarien), 5 siège (+3).
  • Liste indépendante « le pont » (MOST, conservateur), 9.9% des voix (-3.6%), 13 sièges (-6).
  • Mur vivant (eurosceptique, anti-globalisation), 6.2% des voix (+2.0%), 8 sièges (+1).
  • Coalition pour le Premier ministre, 4.0% des voix, 2 sièges (-2).
    • Parti du travail et de la solidarité (MB365, social-démocrate), 2 sièges (-).
    • Parti populaire – Réformistes (libéral), 0 siège (-1).
    • Bloc « Retraités ensemble » (BUZ), 0 siège (-1).
  • Assemblée démocratique istrienne (IDS, régionaliste de centre-droite), 2.3% des voix (+0.5%), 3 sièges (-).
  • Alliance démocratique croate de Slavonie et de Baranja (HDSSB, nationaliste, régionaliste), 1.3% des voix (-0.1%), 1 siège (-1).
  • Parti croate de droite (HSP-AS, nationaliste), 0 sièges (-2).
  • Parti travailliste (HL, social-démocrate), 0 sièges (-3).
  • Représentants des minorités, 8 sièges (-).
  • Indépendants, 1 siège (+1).

Taux de participation: 54.4% des voix (-6.5%).

Voir aussi:

Élections régionales de 2016 au Mecklembourg-Poméranie occidentale

Des élections régionales ont eu lieu le 5 septembre 2016 en Meclembourg-Poméranie occidentale, une région du nord-est de l’Allemagne. Ces élections sont marquées par l’entrée en force de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD, droite populiste) au parlement régional. Elle obtient environ 20% des voix, provoquant le recul de la quasi-totalité des autres formations politiques et la sortie du parlement des Verts et des néo-nazis du NPD, faute d’avoir atteint le seuil électoral de 5%.

Résultats détaillés des élections régionales de 2016 au Mecklembourg-Poméranie occidentale

  • Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD), 30.6% des voix (-5.0%), 26 sièges (-1).
  • Alternative pour l’Allemagne (AfD, droite populiste), 20.8% des voix (+20.8%), 18 sièges (+18).
  • Union chrétienne-démocrate d’Allemagne (CDU), 19.0% des voix (-4.0%), 16 sièges (-2).
  • La Gauche (gauche de la gauche), 13.2% des voix (-5.2%), 11 sièges (-3).
  • Les Verts, 4.8% des voix (-3.9%), 0 siège (-7).
  • Parti libéral-démocrate (FDP, libéral), 3.0% des voix (+0.2%), 0 siège (-).
  • Parti national-démocratique (NDP, néo-nazi), 3.0% des voix (-3.0%), 0 siège (-5).
  • Parti de la protection des animaux, 1.2% des voix (+1.2%), 0 siège (-).

Participation: 61.9% (+10.4%).

Voir aussi

Élections cantonales de 2016 à Saint-Gall

Les habitants du canton de Saint-Gall, en Suisse orientale, ont élu les membres de leur gouvernement et de leur parlement le 28 février et le 24 avril 2016. Au parlement, le Parti libéral-radical (PLR, libéral) et l’Union démocratique du centre (UDC, droite populiste) ont progressé aux dépends du Parti démocrate-chrétien et de plusieurs petits partis de centre droit. Le gouvernement reste composé de deux démocrates-chrétiens, deux libéraux-radicaux, deux socialistes et un UDC.

Résultats détaillés des élections cantonales saint-galloises de 2016

  • Union démocratique du centre (UDC, droite populiste), 40 sièges (+5).
  • Parti démocrate-chrétien (PDC), 26 sièges (-3).
  • Parti libéral-radical (PLR, libéral), 26 sièges (+4).
  • Parti socialiste suisse (PSS, social-démocrate), 20 sièges (-).
  • Les Verts, 5 sièges (-).
  • Parti vert’libéral (PVL, écologiste de droite), 2 sièges (-3).
  • Parti évangélique populaire (PEV, protestant, centre droit), 0 siège (-2).
  • Parti bourgeois-démocratique (PBD, conservateur), 0 siège (-2).
  • Divers, 1 siège (+1).

Taux de participation: 52.0%.

Voir aussi

Élections communales de 2015 en Ukraine

Des élections communales ont eu lieu le 25 octobre et le 15 novembre 2015. Les villes ukrainiennes sont dotées d’un parlement élu au système proportionnel et d’un maire élu au système majoritaire. Vous trouverez dans cet article les résultats des élections dans les villes de plus de 500’000 habitants.

Résultats détaillés des élections communales ukrainiennes de 2015

Dnipro

Maire: Boris Filatove, Association ukrainienne des patriotes.

Conseil communal: 25 Bloc d’opposition, 21 Association ukrainienne des patriotes, 7 Pouvoir populaire, 6 Bloc Petro Porochenko, 5 Autosuffisance.

Donetsk

Les élections communales ne se sont pas tenues à Donetsk, centre de l’autoproclamée République populaire de Donetsk.

Kharkiv

Maire: Hennadiy Kernes, Renaissance.

Conseil communal: 57 Renaissance, 13 Autosuffisance, 7 Bloc Petro Porochenko, 7 Notre Terre.

Kiev

Voir la page dédiée spécialement aux élections communales à Kiev.

Kryvyi Rih

Maire: Youri Vilkul, Bloc d’opposition.

Conseil communal: inconnu.

Lviv

Maire: Andriy Sadovy, Autosuffisance.

Conseil communal: 24 Autosuffisance, 10 Bloc Petro Porochenko, 8 Svoboda, 7 Citoyenneté, 6 Contrôle populaire, 6 Association ukrainienne des patriotes, 4 Parti galicien d’Ukraine.

Mykolaiv

Maire: Alexander Syenkevych, Autosuffisance.

Conseil communal: 26 Bloc d’opposition, 10 Autosuffisance, 9 Bloc Petro Porochenko, 9 Notre Terre.

Odessa

Maire: Hennadiy Trukhanov, Faites confiance aux actes.

Conseil communal: 27 Faites confiance aux actes, 14 Bloc Petro Porochenko, 12 Bloc d’opposition, 6 Parti ukrainien de la mer, 5 Autosuffisance.

Zaporijia

Maire: Vladimir Buriak, indépendant.

Conseil communal: 20 Bloc d’opposition, 9 Association ukrainienne des patriotes, 9 Nouvelles politiques, 8 Bloc Petro Porochenko, 6 Notre Terre, 6 Autosuffisance, 6 Union panukrainienne « Patrie ».

Voir aussi