Élections régionales de 2016 en Écosse

Les indépendantistes du Parti national écossais (SNP, social-démocrate) ont clairement remporté les élections régionales qui se sont tenues le 5 mai 2016 en Écosse, mais ont perdu la majorité absolue qu’ils détenaient au parlement depuis 2011. Les travaillistes ont poursuivi leur déclin, tandis que les Verts et, surtout, les conservateurs, enregistraient des gains importants.

Le parlement écossais compte 129 députés. 73 sièges sont attribués selon le système majoritaire uninominal à un tour – le même système que celui en vigueur pour les élections du parlement britannique. Les autres sièges sont attribués à la proportionnelle dans huit régions en tenant compte des sièges attribués directement dans les circonscriptions, si bien que la répartition globale des sièges est plus ou moins proportionnelle à la force des partis.

Résultats détaillés des élections écossaises de 2016

  • Parti national écossais (SNP, indépendantiste, social-démocrate), 41.7% des voix (-2.3%), 63 sièges (-6).
  • Parti conservateur (conservateur, unioniste), 22.9% des voix (+10.5%), 31 sièges (+16).
  • Parti travailliste écossais (social-démocrate, unioniste), 19.1% des voix (-7.2%), 24 sièges (-13).
  • Parti vert écossais (écologiste, indépendantiste), 6.6% des voix (+2.2%), 6 sièges (+4).
  • Libéraux-démocrates écossais (conservateur, unioniste), 5.2% des voix (-), 5 sièges (-).
  • Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (UKIP, conservateur, eurosceptique), 2.0% des voix (+1.1%), 0 siège (-).

Taux de participation: 55.6% (+5.6%).

Voir aussi