Chambre des députés du Luxembourg

La Chambre des Députés, chambre unique du parlement luxembourgeois, est l’institution qui détient le pouvoir le législatif dans le Grand-Duché du Luxembourg. Les membres de la Chambre des Députés sont élus au suffrage universel pour une période de cinq ans, au mode de scrutin proportionnel.

Histoire de la Chambre des Députés du Luxembourg

Une première Assemblée des États est mise en place en 1831, mais le Luxembourg étant alors une monarchie absolue, ses pouvoirs sont plus que restreints. En 1848, le Luxembourg se dote d’une nouvelle Constitution et devient une monarchie constitutionnelle. L’Assemblée des États acquière de nouvelles compétences et est renommée “Chambre des Députés”. Entre 1853 et 1868, le Luxembourg vit une “parenthèse autoritaire” et revient à la monarchie constitutionnelle. En 1868, une nouvelle Constitution, moins libérale que celle de 1848 mais plus libérale que la Charte promulguée par le Grand-Duc en 1853 est adoptée. En 1919, une révision de la Constitution introduit le suffrage universel. En 1965, des commissions spécialisées et permanentes sont créées et les groupes politiques sont reconnus officiellement.

Mode d’élection de la Chambre des Députés du Luxembourg

Le parlement luxembourgeois compte 60 députés élu au suffrage universel pour une durée de cinq ans, selon le système proportionnel (principe du plus petit quotient). Le vote est obligatoire, sauf pour les électeurs de plus de 75 ans. Le Luxembourg est divisé en quatre arrondissements électoraux qui envoient chacun un nombre de représentants à la Chambre des Députés proportionnel à leur population:

  • Centre: 21 députés.
  • Est: 7 députés.
  • Nord: 9 députés.
  • Sud: 23 députés.

L’âge de vote et d’éligibilité est fixé à 18 ans. Il faut par ailleurs être citoyen luxembourgeois et jouir des droits civiques. Pour être élu, il faut de plus être domicilié au Luxembourg, les Luxembourgeois de l’étranger ne pouvant qu’être électeurs. La fonction de député est incompatible avec celles de membre du gouvernement, de membre du Conseil d’État, de magistrat, de commissaire de district, de membre de la Cour des Comptes, de militaire de carrière, de receveur ou d’agent comptable de l’État, de fonctionnaire et d’employé de l’État ou des communes, et d’employé des chemins de fer luxembourgeois.

Dissolution de la Chambre des Députés du Luxembourg

La Chambre des Députés peut être dissoute par le Grand-Duc. Des élections doivent alors être organisées dans un délai de trois mois.

Liste des présidents de la Chambre des Députés du Luxembourg

Le président de la Chambre des Députés est élu par ses pairs lors de la première session de la législature, en compagnie de trois vice-présidents et des autres membres du bureau. Vous trouverez ci-dessous la liste des présidents de la Chambre des Députés depuis la Seconde guerre mondiale:

  • Émile Reuter, 1945-1958, CSV (démocrate-chrétien).
  • Joseph Bech, 1959-1964, CSV.
  • Victor Bodson, 1964-1967, LSAP (social-démocrate).
  • Romain Fandel, 1967-1969, LSAP.
  • Pierre Grégoire, 1969-1974, CSV.
  • Antoine Wehenkel, 1974-1975, LSAP.
  • René Van Den Bulcke, 1975-1979, LSAP.
  • Léon Bollendorff, 1979-1989, CSV.
  • Erna Hennicot-Schoepges, 1989-1995, CSV.
  • Jean Spautz, 1995-2004, CSV.
  • Lucien Weiler, 2004-2009, CSV.
  • Laurent Mosar, 2009-2013, CSV.
  • Mars di Bartolomeo, 2013- actuellement, LSAP.

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *