Elections au Portugal

Cet article présente dans les grandes lignes les différents types d’élections qui sont organisées au Portugal. Le système électoral portugais comprend cinq types d’élections différentes: les élections européennes, présidentielles, législatives, régionales, municipales et communales. Encore faut-il préciser que des élections régionales n’ont lieu qu’aux Açores et à Madère, mais pas en métropole.

Mis à jour le 13.08.2015

Élections européennes au Portugal

Le Portugal est membre de l’Union européenne depuis 1986 et a connu ses premières élections européennes en 1989. Les élections européennes ont évidemment lieu tous les cinq ans au système proportionnel, comme dans tous les pays de l’Union européenne. Le Portugal compte actuellement vingt-et-un députés européens et n’a pas mis en place de circonscriptions électorales.

Élection présidentielle au Portugal

Le président portugais est élu au suffrage universel pour une période de cinq ans, selon un système majoritaire à deux tours. Les candidats doivent être âgés de 35 ans au moins et avoir récolté un certain nombre de signatures de soutien.

Le principe de l’élection par le peuple du président portugais est inscrit dans la Constitution portugaise depuis l’instauration de la République en 1910. Toutefois, le Portugal ayant connu des périodes dictatoriales, ces élections ont été plus ou moins libres selon les périodes.

Élections législatives au Portugal

Les élections législatives ont lieu normalement tous les quatre ans au Portugal, même s’il n’est pas rare que des élections anticipées soient convoquées. Les Portugais élisent les 150 députés de leur parlement unicaméral (l’Assemblée de la République) au système proportionnel (méthode d’Hondt) dans vingt-deux circonscriptions: les dix-huit districts portugais, les Açores, Madère et deux circonscriptions pour les Portugais de l’étranger (Europe et reste du monde). Les listes électorales sont fermées. Il n’y a pas de quorum fixé par la loi, mais les nombreuses circonscriptions créent de facto des quorums naturels parfois très élevés.

Élections régionales au Portugal

Le Portugal ne connaît pas de véritables administrations régionales en métropole: le Portugal est certes divisé en districts, mais ceux-ci ne disposent pas d’autorités élues. Une tentative de régionalisation avait échoué dans les urnes en 1998, 63.5% des citoyens rejetant par référendum la création de régions administratives.

Les Açores et l’île de Madère jouissent en revanche d’un statut de régions autonomes et sont dotées toutes les deux d’un parlement élu tous les quatre ans.

  • L’Assemblée législative des Açores compte 57 députés élus selon le système proportionnel (méthode d’Hondt) dans dix circonscriptions électorales. Neuf de ces circonscriptions correspondent aux principales îles de l’archipel, tandis que la dixième compte cinq sièges, couvre l’ensemble de la région et permet d’assurer une représentation plus proportionnelle des différents partis politiques.
  • L’Assemblée législative de Madère compte 47 députés élus selon le système proportionnel (méthode d’Hondt) dans une circonscription électorale unique.

Élections municipales au Portugal

Le Portugal compte 308 municipalités disposant toutes d’un parlement – l’Assemblée municipale – et d’un exécutif – la Chambre municipale – élus directement par la population. Le maire est la tête de liste du parti qui remporte l’élection à la Chambre municipale. Les deux élections ont lieu au système proportionnel. La Chambre municipale compte entre cinq et dix-sept membres, selon la population de la municipalité, tandis que les Assemblées municipales comptent en tous cas le triple du nombre de membres de la Chambre municipale.

Élections communales au Portugal

Le même jour que les autorités des 308 municipalités sont renouvelées, les Portugais élisent également les autorités des 3091 communes (freguesia) que compte le pays.

  • Les communes comptant plus de 150 électeurs sont dotées d’une Assemblée de commune élue au suffrage universel selon le système proportionnel. Ces assemblées comptent entre sept et dix-neuf membres en fonction du nombre d’électeurs que compte la commune. La tête de liste du parti arrivant en tête de l’élection devient président de la commune.
  • Les communes comptant moins de 150 électeurs n’ont pas d’Assemblée élue. Les citoyens se réunissent en plénum pour gérer les affaires communales.

Les Assemblées de commune (ou les électeurs réunis en plénum) élisent à leur tour une autorité exécutive, la Junta de freguesia. La tête de la liste qui a obtenu le plus de voix lors de l’élection de l’Assemblée de commune devient automatiquement le président de la Junta de freguesia.

Le nombre de communes a été très fortement réduit après une réforme passée en 2013 (de 4260 à 3091), réforme exigée par le FMI, la BCE et la Commission européenne pour accorder un prêt à l’État portugais.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *