Elections départementales de 2015 en France

Les élections départementales ont eu lieu les 22 et 29 mars 2015 en France, afin de renouveler les 98 conseils départementaux du pays. 4058 conseillers départementaux, élus pour la première fois selon un système majoritaire binominal paritaire à deux tours, ont été élus. La droite, et notamment l’Union pour un mouvement populaire (UMP, conservateur), a largement remporté ces élections et est désormais majoritaire dans 67 départements, contre 41 jusque-là. La gauche perd autant de départements que la droite en gagne et n’en détient plus que 31. Le Front national (FN, extrême-droite) a obtenu 62 conseillers départementaux, un résultat historique mais qui ne lui a pas permis de devenir majoritaire dans l’un ou l’autre d’entre eux.

Abréviations utilisées

  • DLF: Debout la France (conservateur, eurosceptique).
  • DVD: Divers droite.
  • DVG: Divers gauche
  • EELV: Europe Écologie-Les Verts (écologiste).
  • F13: Force 13 (socialistes dissidents).
  • FC: Faisons la Corse (régionaliste).
  • FG: Front de Gauche (gauche de la gauche).
  • FN: Front National (extrême-droite).
  • MBP: Mouvement Bretagne et Progrès (régionaliste de gauche).
  • MDP: Mouvement des progressistes (gauche de la gauche).
  • MoDem: Mouvement démocrate (centriste).
  • PCF: Parti communiste français.
  • PG: Parti de Gauche (gauche de la gauche).
  • PRG: Parti radical de gauche (social-libéral).
  • PS: Parti socialiste (social-démocrate).
  • UDI: Union des démocrates et indépendants (libéral).
  • UMP: Union pour un mouvement populaire (conservateur).

Résultats nationaux

  • UMP, 1080 élus.
  • PS, 954 élus.
  • DVD, 899 élus.
  • DVG, 403 élus.
  • UDI, 364 élus.
  • PCF, 121 élus.
  • PRG, 63 élus.
  • FN, 62 élus.
  • MoDem, 48 élus.
  • EELV, 35 élus.
  • FG, 19 élus.
  • PG, 2 élus.
  • DLF: 1 élu.
  • MPF: 1 élu.
  • Div: 3 élus.

Taux de participation: 50.2% au premier tour et 50.0% au second tour.

Résultats détaillés (en cours de rédaction)

Ain

L’UMP reprend la présidence du Conseil départemental perdue en 2008 au profit du PS.

24 UMP, 11 DVD, 7 UDI, 2 PS, 2 DVG.

Aisne

L’UDI prend la présidence du Conseil départemental que l’UDF avait perdue en 1998 au PS.

10 UMP, 8 FN, 7 PS, 5 PCF, 5 UDI, 3 DVD, 2 DVG, 1 EELV, 1 PRG.

Allier

L’UMP prend la présidence du Conseil départemental au PCF. Ce dernier la détenait depuis 2008.

10 DVD, 8 PS, 7 PCF, 7 UMP, 3 UDI, 2 PRG, 1 DVG.

Alpes de Haute-Provence

Le PS conserve la présidence de ce département qu’il détient depuis 1998.

16 PS, 4 UMP, 4 DVD, 2 UDI, 2 EELV, 2 DVG.

Alpes-Maritimes

L’UMP conserve la présidence des Alpes-Maritimes, un département détenu par la droite sans interruption depuis 1951.

43 UMP, 7 UDI, 2 PCF, 1 PS, 1 EELV.

Ardèche

Le PS conserve la présidence de ce département qu’il détient depuis 1998.

15 PS, 8 UMP, 7 DVG, 2 UDI, 1 PRG, 1 PCF.

Ardennes

L’UMP conserve la présidence de ce département détenue par la droite sans interruption depuis 1973.

21 DVD, 6 UMP, 4 PS, 3 DVG, 3 UDI, 1 DLF.

Ariège

Le PS conserve la présidence de ce département qu’il détient depuis 1949 au moins.

16 PS, 6 DVG, 4 DVD.

Aube

La droite conserve la présidence de ce département qu’elle détient depuis 1949 au moins.

18 UMP, 9 DVD, 7 UDI.

Aude

Le PS conserve la présidence de ce département qu’il détient sans interruption depuis 1945.

33 PS, 2 DVD, 2 DVG, 1 PRG.

Aveyron

L’UDI conserve la présidence de ce département que des formations centristes détiennent sans interruption depuis 1949.

16 DVD, 8 UDI, 7 PS, 6 DVG, 6 UMP, 3 PRG.

Bouches-du-Rhône

L’UMP prend la présidence des Bouches-du-Rhône au PS que ce dernier détenait sans interruption depuis 1949 au moins.

26 UMP, 15 PS, 6 UDI, 4 PCF, 2 FN, 2 EELV, 2 F13, 1 FG.

Calvados

L’UDI conserve la présidence du Calvados, un département détenu par la droite sans interruption depuis 1945.

20 DVD, 9 PS, 8 UMP, 6 UDI, 4 PRG, 2 MoDem, 1 DVG.

Cantal

L’UMP conserve la présidence du Cantal, un département détenu par la droite sans interruption depuis 1951 au moins.

12 DVD, 9 UMP, 4 PRG, 3 PS, 1 UDI, 1 DVG.

Charente

Le PS a perdu la présidence de la Charente au profit d’un élu divers droite.

14 DVD, 11 PS, 6 DVG, 4 UDI, 1 UMP, 1 FG, 1 EELV.

Charente-Maritime

L’UMP conserve la présidence de ce département que la gauche n’a plus dirigé depuis 1985.

19 UMP, 13 DVD, 8 PRG, 7 PS, 5 DVG, 2 UDI.

Cher

L’UMP prend au PS la présidence de ce département que les socialistes détenaient depuis 2004.

15 DVD, 10 PS, 6 UMP, 3 PCF, 3 UDI, 1 divers.

Corrèze

L’UMP reprend au PS la présidence de ce département que François Hollande lui-même avait conquise en 2008.

20 UMP, 12 PS, 5 DVD, 1 UDI.

Corse-du-Sud

Un DVD succède à un UMP à la présidence du département.

10 UMP, 8 DVD, 4 DVG.

Côte-d’Or

L’UDI conserve la présidence de la Côte-d’Or.

16 UMP, 15 PS, 7 DVD, 5 UDI, 1 EELV, 1 MDP, 1 DVG.

Côtes-d’Armor

L’UMP prend la présidence des Côtes-d’Armor que le PS détenait sans interruption depuis 1976.

17 DVD, 12 PS, 9 UMP, 6 UDI, 5 PCF, 4 DVG, 1 MoDem.

Creuse

L’UMP prend la présidence de la Creuse que le PS détenait depuis 2001.

13 PS, 12 UMP, 4 DVD, 1 EELV.

Dordogne

Le PS conserve la présidence de la Dordogne qu’il détient depuis 1994.

34 PS, 5 UMP, 5 DVD, 4 PCF, 2 UDI.

Doubs

Un élu DVD prend la présidence du Doubs au PS. Ce dernier la détenait depuis 2004.

13 UMP, 12 PS, 8 DVD, 2 UDI, 2 DVG, 1 MoDem.

Drôme

L’UMP a pris au PS un département que ce dernier détenait depuis 2004.

10 UMP, 9 PS, 8 UDI, 6 DVG, 4 DVD, 1 PRG.

Eure

L’UMP a pris la présidence du département au PS.

13 UMP, 10 UDI, 7 DVD, 6 PS, 6 DVG, 3 PCF, 1 EELV.

Eure-et-Loir

L’UMP conserve la présidence de l’Eure-et-Loir.

22 UMP, 3 DVD, 3 UDI, 2 DVG.

Finistère

Le PS conserve un département qu’il détient depuis 1998.

28 PS, 12 DVD, 7 UMP, 5 UDI, 2 MBP.

Gard

Le PS conserve un département qu’il détient depuis 1945.

12 UMP, 11 PS, 7 UDI, 6 PCF, 4 FN, 2 EELV, 2 DVG, 1 DVD.

Haute-Corse

Le PRG conserve la présidence de la Haute-Corse qu’il détient depuis 1998.

9 DVG, 7 PRG, 5 DVD, 3 UMP, 3 FC, 2 sans étiquette, 1 Mouvement corse-démocrate.

Haute-Garonne

Le PS conserve un département qu’il détient depuis 1945.

43 PS, 3 UMP, 3 DVG, 2 PRG, 1 MoDem, 1 UDI, 1 DVD.

Hautes-Alpes

L’UMP conserve la présidence de ce département qu’elle détient depuis 2008.

11 DVD, 9 UMP, 3 PS, 2 UDI, 2 FG, 2 sans étiquette, 1 PRG.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *