Élections régionales de 2015 en France

Des élections régionales ont eu lieu les 6 et 13 décembre 2015 en France. Ces élections ont permis de renouveler les Conseils régionaux des régions françaises. Suite à un redécoupage du territoire des régions, le nombre de ces dernières est passé de vingt-et-un à treize en France métropolitaine. Ces élections ont été marquées par un net recul du Parti socialiste, qui ne conserve plus que l’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, la Bourgogne-Franche-Comté, la Bretagne, le Centre-Val-de-Loire et Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, alors qu’il avait remporté l’ensemble des régions sauf l’Alsace en 2010. Les Républicains (conservateur) et l’Union des démocrates et indépendants (UDI, centristes) s’emparent de la région élargie Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, de l’Île-de-France, du Nord-Pas-de-Calais-Picardie, de la Normandie, du Pays de la Loire et de la Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Enfin, une coalition régionaliste prend pour la première fois la majorité en Corse, au détriment du Parti radical de gauche (PRG, social-libéral) au pouvoir jusque-là. Le Front National (FN, nationaliste), s’il n’est pas parvenu à s’emparer de la présidence de l’une ou l’autre de ces régions, a réalisé des scores d’une ampleur inédite, dépassant la barre des 40% en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, poussant du même coup la gauche à se désister au second tour dans ces deux régions.

Résultats détaillés des élections régionales de 2015 en France

Voir aussi: