Elections en Grèce

Cet article présente dans les grandes lignes les différents types d’élections qui sont organisées en Grèce. Le système électoral grec comprend quatre types d’élections différentes: les élections européennes, législatives, régionales et communales. Le président grec est élu de manière indirecte, par le parlement. Le vote est obligatoire en Grèce, même si la loi n’est pas mise en oeuvre de manière stricte.

Mis à jour le 21.08.2015

Élections européennes en Grèce

La Grèce est membre de l’Union européenne depuis 1983 et a connu ses premières élections européennes en 1984. Les élections européennes ont évidemment lieu tous les cinq ans au système proportionnel, comme dans tous les pays de l’Union européenne. La Grèce compte actuellement 21 députés européens et n’a pas mis en place de circonscriptions électorales. Un quorum est fixé à 3%. Un candidat doit être âgé de 25 ans pour pouvoir se présenter.

Élections législatives en Grèce

Les élections législatives ont lieu normalement tous les quatre ans en Grèce, même s’il n’est pas rare que des élections anticipées soient convoquées. Les Grecs élisent les 300 députés de leur parlement unicaméral (l’Assemblée hellénique) au système proportionnel dans 56 circonscriptions, 48 comptant plusieurs sièges et 8 un seul siège. Le système proportionnel grec est dit “renforcé”, car le parti arrivé en tête de l’élection remporte automatiquement un bonus de 50 sièges. Un parti peut donc obtenir la majorité absolue des sièges au parlement avec 39% des voix. Un quorum est fixé à 3%. Un candidat doit être âgé d’au moins 25 ans pour pouvoir se présenter.

Le leader du parti qui a obtenu la majorité absolue au parlement doit être nommé Premier ministre par le Président. Si aucun parti ne remporte la majorité absolue, des négociations ont lieu pour former un gouvernement.

Élections régionales en Grèce

Une importante réforme de l’échelon régional a été mise en œuvre en 2010 en Grèce. Le pays comptait jusque-là 54 préfectures et ne compte depuis 2010 plus que 13 périphéries, dotées d’un parlement régional élu au suffrage universel pour une période de quatre ans. Des élections régionales ne sont organisées en Grèce que depuis 1994. Le système électoral en vigueur est un original système proportionnel à deux tours, à l’image du système mis en place pour les élections communales en Italie. La liste obtenant la majorité absolue des voix au premier tour ou arrivant en tête du second tour obtient automatiquement une majorité absolue des sièges au parlement régional. Les autres listes se partagent les sièges restant de manière proportionnelle.

Élections municipales en Grèce

La Grèce compte 325 municipalités disposant toutes d’un parlement – le conseil municipal – et d’un maire élus directement par la population. Le nombre de municipalités a été très fortement réduit au cours des deux dernières décennies pour arriver à 325 au moment des élections municipales de 2010. L’élection d’un conseil dans les communautés – le second niveau de gouvernance local, inférieur au municipalité, est supprimée depuis 2010. Le mode d’élection des autorités municipales grecques est similaire à celui en vigueur pour les élections régionales (voir ci-dessus).

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *