Élections régionales de 2015 en Campanie

La gauche l’a emporté le 31 mai 2015 lors des élections régionales en Campanie, une région du sud de l’Italie qui compte près de six millions d’habitants et dont la capitale est Naples. Vincenzo De Luca, le candidat du Parti démocrate (PD, social-démocrate) succède ainsi au président conservateur sortant Stefano Caldoro (Forza Italia). La coalition de centre-droite emmenée par Caldoro n’a récolté que 38.4% des voix, contre plus de 54% lors des élections régionales de 2010. La droite semble avoir ainsi fait l’essentiel des frais de l’irruption du Mouvement 5 Étoiles de Beppe Grillo sur la scène politique régionale puisque la coalition de gauche de De Luca n’a reculé, elle, que de 2%.

Résultats détaillés des élections régionales de 2015 en Campanie

Élection du président de la région

  • Vincenzo De Luca, Parti démocrate (PD, social-démocrate), soutenu notamment par Campanie libre, le Centre démocratique, le Pacte civique, l’Union du Centre, les Verts, l’Alliance pour l’Italie et Italie des Valeurs, 41.2% des voix, élu.
  • Stefano Caldoro, Forza Italia (conservateur), soutenu notamment par le Nouveau Centre-droit, les Frères d’Italie et Noi Sud, 38.4% des voix, non élu.
  • Valeria Ciarambino, Mouvement 5 Étoiles (M5S, populiste), 17.5% des voix, non élue.
  • Salvatorre Vozza, Gauche Écologie Liberté (SEL, gauche de la gauche), soutenu notamment par le Parti de la refondation communiste et par le Parti des communistes italiens, 2.2% des voix, non élu.

Élection du parlement de la région

  • Parti démocrate (PD, social-démocrate), 19.5% des voix, 16 sièges.
  • Forza Italia (conservateur), 17.8% des voix, 8 sièges.
  • Mouvement 5 Étoiles (M5S, populiste), 17.0% des voix, 7 sièges.
  • Liste Caldoro Président (conservateur), 7.2% des voix, 2 sièges.
  • Nouveau Centre-droit (NCD, conservateur), 5.9% des voix, 1 siège.
  • Frères d’Italie – Alliance nationale (national-conservateur), 5.5% des voix, 2 sièges.
  • Liste Da Luca Président (social-démocrate), 4.9% des voix, 4 sièges.
  • Campanie Libre, 4.8% des voix, 3 sièges.
  • Centre démocrate (CD, social-libéral) – Pacte civique (SC, libéral), 2.8% des voix, 2 sièges.
  • Union du Centre (UDC, démocrate-chrétien), 2.4% des voix, 2 sièges.
  • Gauche au travail (Gauche Écologie Liberté; Parti de la Refondation communiste et Parti des communistes italiens), 2.3% des voix, 0 siège.
  • Parti socialiste italien (PSI, social-démocrate), 2.2% des voix, 1 siège.
  • Noi Sud (régionaliste), 2.1% des voix, 0 siège.
  • Alliance pour l’Italie (ApI, centriste), 1.5% des voix, 1 siège.
  • Les Verts, 1.2% des voix, 1 siège.
  • Italie des Valeurs (IdV, social-libéral), 1.1% des voix, 1 siège.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *