Elections en Macédoine

Cet article présente dans les grandes lignes les différents types d’élections qui sont organisées en Macédoine. Le système électoral macédonien comprend trois types d’élections différentes: les élections présidentielle, législatives et communales.

Mis à jour le 23.02.2015

Élection présidentielle en Macédoine

Le président macédonien est élu au suffrage universel pour une période de cinq ans, selon un système majoritaire à deux tours. Les candidats doivent être âgés de 40 ans au moins et avoir résidé en Macédoine pendant au moins dix des quinze dernières années. Les candidats doivent par ailleurs obtenir 10’000 signatures ou le soutien de 30 députés.

Pour l’emporter au premier tour, un candidat doit obtenir plus de 50% des voix des électeurs inscrits (et non des suffrages exprimés). Si ce n’est pas le cas, les deux candidats arrivés en tête sont qualifié pour le second tour qui est organisé dans les deux semaines suivant le premier. Le candidat obtenant le plus de voix au second tour est élu, à la condition que 40% des Macédoniens se rendent aux urnes. Si ce taux de participation de 40% n’est pas atteint, le processus électoral doit être répété. Comme dans de nombreux autres pays, un président ne peut pas effectuer plus de deux mandats.

Élections législatives en Macédoine

Les élections législatives ont lieu normalement tous les quatre ans en Macédoine, même s’il n’est pas rare que des élections anticipées soient convoquées. Les Macédoniens élisent les 123 députés de leur parlement unicaméral. Cent vingt députés sont élus au système proportionnel dans six circonscriptions, tandis que les trois députés restant sont élus au système majoritaire à un tour par les Macédoniens de l’étranger. Un quorum est fixé à 2% au niveau des circonscriptions.

Les Macédoniens de l’étranger élisent leurs trois députés dans trois circonscriptions électorales distinctes : Europe-Afrique ; Amérique ; Asie-Océanie. Le nombre d’électeurs par circonscription varie grandement (environ 19’000 dans la première contre seulement 1500 dans la troisième), et ce alors que chacune est dotée du même nombre de sièges.

Les citoyens macédoniens de plus de dix-huit ans peuvent voter et être élus au parlement. Les prisonniers condamnés à une peine de plus de six mois ne sont toutefois pas éligibles.

Élections communales en Macédoine

La Macédoine compte 84 municipalités disposant toutes d’un parlement – le conseil municipal – et d’un maire élus directement par la population. Pour l’emporter au premier tour, un candidat doit obtenir plus de 50% des voix et si au moins un tiers des électeurs inscrits se sont rendus aux urnes. Si ce n’est pas le cas, les deux candidats arrivés en tête sont qualifié pour le second tour qui est organisé dans les deux semaines suivant le premier. Le candidat obtenant le plus de voix au second tour est élu, sans exigence de participation. Les conseils municipaux sont élus au système proportionnel sur des listes fermées. Les maires sont élus au système majoritaire à deux tours.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *