Elections législatives de 2016 en Serbie

Des élections législatives ont eu lieu le 24 avril 2016 en Serbie. La coalition emmenée par le Parti progressiste serbe (SNS, conservateur, nationaliste modéré) conserve sa majorité absolue au parlement, mais le SNS lui-même perd la majorité qu’il détenait seul durant la précédente législature. Ces élections sont également marquées par le retour au parlement du Parti radical serbe (SRS), le parti de Vojislav Seselj.

Résultats détaillés des élections législatives serbes de 2016

  • Coalition « La Serbie est gagnante », 48.3% des voix (-0.1%):
    • Parti progressiste serbe (SNS, conservateur, nationaliste modéré), 96 sièges (-35).
    • Parti social-démocrate de Serbie (SDP, social-démocrate), 10 sièges (-10).
    • Parti des retraités unis de Serbie (PUPS, centre-gauche), 9 sièges (-3).
    • Nouvelle Serbie (NS, monarchiste), 5 sièges (-1).
    • Mouvement du renouveau serbe (SPO, monarchiste), 3 sièges (-2).
    • Mouvement des socialistes (PS, gauche de la gauche), 3 sièges (-).
    • Parti populaire serbe, 3 sièges (-).
    • Mouvement force de la Serbie (PSS, conservateur), 2 sièges (-).
  • Coalition du Parti socialiste serbe et de Serbie unie, 11.0% des voix (-2.5%):
    • Parti socialiste serbe (SPS, socialiste, nationaliste), 20 sièges (-5).
    • Serbie unie (nationaliste), 6 sièges (-1).
    • Verts de Serbie, 2 sièges (+1).
    • Parti communiste, 1 siège (+1).
  • Parti radical serbe (SRS, extrême-droite), 8.1% des voix (+6.1%), 22 sièges (+22).
  • Parti démocratique (DS, social-démocrate), 6.0% des voix (-), 16 sièges (-3).
    • Parti démocratique (DS, social-démocrate), 12 sièges (-5).
    • Nouveau parti (NS, libéral), 1 siège (-1).
    • Ensemble pour la Serbie (ZZS, progressiste), 1 siège (-1).
    • Alliance démocratique des Croates de Voïjvodines, 1 siège (+1)
  • C’est assez (DJB, libéral), 6.0% des voix (+6.0%), 16 sièges (+16).
  • Coalition du Parti démocratique serbe et du Mouvement Dveri, 5.0% des voix (-2.8%).
    • Parti démocratique serbe (DSS, conservateur), 6 sièges (+6).
    • Mouvement Dveri (droite chrétienne), 7 sièges (+7).
  • Coalition du Parti social démocrate, de la Ligue des sociaux-démocrates de Voïjvodine et du Parti libéral-démocrate, 5.0% des voix (-4.1%).
    • Parti social-démocrate (SDS), 5 sièges (-4).
    • Ligue des sociaux-démocates de Voïjvodine (LSV, régionaliste, social-démocrate), 4 sièges (-1).
    • Parti libéral-démocrate (LDP, libéral), 4 sièges (+4).
  • Alliance des Hongrois de Voïjvodine (VMSZ), 1.5% des voix (-0.6%), 4 sièges (-2).
  • Parti vert, 1 siège (+1).
  • Autres représentants des minorités, 5 sièges (-), dont:
    • Union démocratique bosniaque de Sandzak, 2 sièges (+2).
    • Parti d’action démocratique du Sandzak, 2 sièges (-1).
    • Parti pour l’action démocratique (PVD, minorité albanaise), 1 siège (-1).

Taux de participation: 56.1% (+3.0%).

Système électoral

Les élections législatives serbes ont lieu au suffrage universel direct, selon un système électoral proportionnel à listes fermées. Le parlement serbe est monocaméral et compte 250 députés élus dans une circonscription unique. Un parti politique doit obtenir 5% des voix pour être représenté au parlement, mais cette clause ne vaut pas pour les partis représentant des minorités nationales.

Pour pouvoir présenter des listes aux élections, les partis politiques serbes doivent fournir une liste de 10’000 signatures (3’000 s’il s’agit de partis représentant des minorités). Chaque citoyen ne peut accorder son citoyen qu’à un seul parti et les partis doivent payer une taxe pour chaque signature au moment du dépôt des listes.

Toute personne ayant le droit de vote – c’est-à-dire tout citoyen serbe de plus de dix-huit ans – peut se présenter aux élections.

Voir aussi