Elections cantonales de 2015 à Bâle-Campagne

Des élections cantonales ont eu lieu dimanche 8 février à Bâle-Campagne, un canton du nord-ouest de la Suisse. Les citoyens de ce canton pouvaient élire tant les membres du gouvernement – au système majoritaire plurinominal à deux tours – que ceux du parlement, au système proportionnel. Le gouvernement a connu une petite révolution puisque les socialistes n’y sont plus représentés, après plus de 90 ans de présence ininterrompue. C’est le Parti libéral-radical (PLR, libéral) qui a ravi le siège socialiste, détenant désormais deux sièges au gouvernement cantonal. Le Parti démocrate-chrétien (PDC), l’Union démocratique du centre (UDC, droite populiste) et les Verts ont conservé chacun leur siège. Le PLR progresse aussi au parlement, tout comme l’UDC qui poursuit sa progression, tandis que les Verts et le Parti bourgeois-démocrate (PBD, conservateur) sont en recul marqué.

Résultats détaillés des élections cantonales de 2015 à Bâle-Campagne

  • Union démocratique du centre (UDC, droite populiste), 27.1% des voix (+3.1%), 28 sièges (+4).
  • Parti socialiste suisse (PSS, social-démocrate), 21.9% des voix (-0.1%), 21 sièges (-).
  • Parti libéral-radical (PLR, libéral), 18.9% des voix (+3.7%), 17 sièges (+3).
  • Parti démocrate-chrétien (PDC), 9.6% des voix (+0.3%), 8 sièges (-).
  • Les Verts, 9.5% des voix (-4.2%), 8 sièges (-4).
  • Parti évangélique populaire (PEV, protestants centristes), 5.3% des voix (+0.6%), 4 sièges (-).
  • Parti vert’libéral (PVL, écologiste de droite), 4.4% des voix (-0.1%), 3 sièges (-).
  • Parti bourgeois-démocrate (PBD, conservateur), 3.2% des voix (-2.3%), 1 siège (-3).
  • Démocrates suisses (DS, nationalistes), 0.0% des voix (-1.2%), 0 siège (-).

Taux de participation: 33.9%.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *