Présidents islandais

L’Islande est, contrairement au Danemark, à la Norvège ou à la Suède, une République, et non une monarchie. La charge de président de l’Islande a été créée lorsque le pays a obtenu son indépendance du Danemark, en 1944. En 1980, Vigdís Finnbogadóttir est devenue la première femme à exercer la charge de cheffe d’État en Europe et la première femme au monde à avoir été élue cheffe d’État au suffrage universel (et non élue de manière indirecte par un parlement).

Si le président islandais dispose de pouvoirs essentiellement honorifiques, il peut également opposer son veto à une loi votée par le parlement. Celle-ci est alors automatiquement soumise au référendum populaire et c’est le peuple qui tranche. Ólafur Ragnar Grímsson est le premier président islandais à avoir fait usage de son droit de véto et il l’a fait à trois reprises.

L’élection présidentielle islandaise se déroule au système majoritaire à un tour, le candidat obtenant le plus de voix étant élu. Le nombre de mandats n’est pas limité, contrairement à de nombreux pays européens qui interdisent d’effectuer plus de deux mandats. La durée d’un mandat est de quatre ans.

Liste des présidents islandais depuis 1944:

  • Sveinn Björnsson, 17.06.1944-25.01.1952, indépendant.
  • Ásgeir Ásgeirsson, 01.08.1952-01.08.1968, Parti social-démocrate.
  • Kristján Eldjárn, 01.08.1968-01.08.1980, indépendant.
  • Vigdís Finnbogadóttir, 01.08.1980-01.08.1996, indépendante.
  • Ólafur Ragnar Grímsson, 01.08.1996- en cours, Alliance du peuple (socialiste)

Élections présidentielles en Islande:

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *