Présidents italiens

Les Présidents de la République italienne exercent avant tout des pouvoirs représentatifs depuis la création de la République italienne après la Seconde guerre mondiale. Les présidents italiens ne sont pas élus par le peuple, mais par les deux chambres du parlement italien (la Chambre des députés et le Sénat de la République) siégeant ensemble. Onze présidents se sont succédés à la tête de l’Italie depuis 1946. Tous ont été des hommes.

Mode d’élection du président italien

Les présidents italiens sont élus par les deux chambres du Parlement italien – la Chambre des députés et le Sénat de la République – réunies en session conjointes. Aux députés et sénateurs s’ajoutent 58 représentants nommés par les 20 régions, soit trois représentations par région, à l’exception de la Vallée d’Aoste qui n’a qu’un représentant.

Lors des trois premiers tours de scrutin, la majorité des deux-tiers est requise pour qu’un candidat à la présidence soit élu. A partir du quatrième tour, la majorité absolue suffit. L’élection est dirigée par le président de la Chambre des députés.

Le Président, qui est élu pour un mandat de sept ans, doit être âgé de 50 ans au moins. Après la fin de son mandat, le Président de la République italienne devient automatiquement sénateur à vie.

prérogatives des présidents italiens

Vous trouverez ci-dessous une liste des principales fonctions exercées par le Président de la République italienne. Le Président a besoin pour la plupart de ces tâches d’une contre-signature du Premier ministre ou d’un membre du gouvernement. Ses prérogatives sont donc bien moins étendues que ce qu’on pourrait penser au premier abord.

Compétences exercées par le Président:

  • Nomination du Premier ministre, qui doit être confirmé par les deux chambres du Parlement.
  • Nomination de cinq sénateurs à vie au maximum.
  • Présidence du Conseil supérieur de la magistrature.
  • Présidence du Conseil supérieur de défense.
  • Dissolution des chambres du Parlement, après consultation des présidents de ces Chambres.

Compétences exercées par le Président avec contresignature d’un membre du gouvernement:

  • Promulgation des lois adoptées par le Parlement.
  • Convoquer des sessions extraordinaires du parlement (prérogative partagée avec les présidents des deux chambres ou un tiers des députés ou des sénateurs).
  • Ratification des traités internationaux, après autorisation du Parlement.
  • Déclaration des guerres, conformément aux décisions du Parlement.
  • Commandement des forces armées.
  • Convocation des élections législatives.
  • Fixation des référendums populaires prévus par la loi.
  • Nomination des Ministres sur proposition du Premier ministre.
  • Nomination d’un tiers des juges de la Cour constitutionnelle.
  • Remise des décorations de la République.
  • Accord de grâces et de commutations de peines.

ImpeachMent contre le président italien

Une procédure d’impeachment n’est prévue que dans les cas de haute trahison et d’attentat à la Constitution. L’accusation doit être votée par la majorité absolue des membres des deux chambres du Parlement italien, réunies en séance conjointe.

Liste des présidents italiens depuis 1946

  • Enrico De Nicola, 01.07.1946 – 12.05.1948, Parti libéral italien (PLI).
  • Luigi Einaudi, 12.05.1948 – 11.05.1955, PLI.
  • Giovanni Gronchi, 11.05.1955 – 11.05.1962, Démocratie chrétienne (DC).
  • Antonio Segni, 11.05.1962 – 06.12.1964, DC.
  • Giuseppe Saragat, 29.12.1964 – 29.12.1971, Parti social-démocrate italien (PSDI).
  • Giovanni Leone, 29.12.1971 – 15.06.1978, DC.
  • Sandro Pertini, 09.07.1978 – 29.06.1985, Parti socialiste italien (PSI).
  • Francesco Cossiga, 03.06.1985 – 28.04.1992, DC.
  • Oscar Luigi Scalfaro, 28.05.1992 – 15.05.1999, DC.
  • Carlo Azeglio Ciampi, 18.05.1999 – 15.05.2006, indépendant.
  • Giorgio Napolitano, 15.05.2006 – en cours, Démocrates de gauche.

VOIR AUSSI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *