État-providence

Définition d’État-providence

L’État-providence est un concept qui désigne un système de gouvernement où l’État pourvoit à une grande partie du bien-être économique et social de ses citoyens. Si la social-démocratie est le courant de pensée qui est associé le plus étroitement à l’État-providence, ce dernier a été initié par le chancelier allemand Otto von Bismarck dès le dix-neuvième siècle en mettant en place des programmes sociaux en Saxe et en Prusse. L’État-providence a ensuite été développés dans de nombreux pays, notamment occidentaux, et a atteint sa forme la plus développée en Scandinavie, dans des pays qui ont souvent connu une longue hégémonie sociale-démocrate. Si l’État-providence a fait l’objet d’un certain consensus dans l’après-guerre (voir par exemple le Consensus d’après-guerre britannique), il a été remis en question dès la seconde moitié des années 1970 par le retour en force du libéralisme économique, notamment sous l’égide de Margaret Thatcher au Royaume-Uni et de Ronald Reagan aux États-Unis.

Retour au lexique politique et électoral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *