Vagues de démocratisation

Le concept de « vague de démocratisation » a été développé en 1991 par le politologue américain Samuel Huntington. Selon lui, la démocratisation, c’est-à-dire le processus au cours duquel des pays deviennent démocratiques, progresse dans le monde par vagues successives. Les vagues de démocratisation et reflux autoritaires identifiés par Samuel Huntington sont évidemment des tendances: vous trouverez évidemment des exemples de pays devenant des démocraties pendant une période de reflux ou de pays devenant autoritaires pendant une période de démocratisation.

Première vague de démocratisation (1828-1926)

La première vague de démocratisation commence un peu avant les révolutions libérales qui traversent l’Europe en 1830 et en 1848. Cette première vague de démocratisation a notamment concerné de nombreux pays européens, mais également d’Amérique (États-Unis, Canada, Uruguay, etc.) et d’Océanie (Australie, Nouvelle-Zélande).

Premier Reflux autoritaire (1922-1942)

Après la première vague de démocratisation, le monde, et notamment l’Europe, a connu un reflux autoritaire qui a duré approximativement des années 1922 à 1942. L’arrivée au pouvoir de Benito Mussolini en Italie en 1922 et celle d’Adolf Hitler en Allemagne en 1933 sont probablement les premiers exemples qui vous sont venus à l’esprit, mais cela a concerné toute une série d’autres pays, notamment en Europe centrale et orientale.

Deuxième vague de démocratisation (1943-1962)

La deuxième vague de démocratisation commence avec la libération de nombreux pays d’Europe occidentale par les alliés durant la deuxième partie de la Seconde guerre mondiale, auxquels s’ajouteront bientôt des pays d’Amérique latine et des pays issus de la décolonisation.

Deuxième Reflux autoritaire (1958-1975)

Un nouveau reflux autoritaire commence à la fin des années 1950 au cours duquel certaines nouvelles démocraties tombent à nouveau dans l’autoritarisme. Ce nouveau reflux autoritaire ne concerne cette fois-ci pas l’Europe, mais plutôt les pays d’Amérique latine (Série impressionnante de coups d’État militaires en Amérique du Sud: Pérou en 1962, Brésil et Bolivie en 1964, Argentine en 1966, Équateur en 1972, Uruguay et Chili en 1973) et ceux issus de la décolonisation, notamment en Asie (Pakistan, Corée du Sud, Philippines, Indonésie, Inde, etc.).

Troisième vague de démocratisation (1974-2005?)

La troisième vague de démocratisation commence au milieu des années 1970 avec la Révolution des œillets au Portugal, puis la chute du franquisme en Espagne. Dans les années 1980, de nombreux pays latino-américains revinrent à des gouvernements civils. Enfin, à la fin des années 1980 et au début des années 1990, la chute de l’URSS permis le développement de la démocratie dans de nombreux pays d’Europe centrale et orientale. Samuel Huntington a écrit son ouvrage en 1991 et ne s’est donc pas prononcé sur la suite. Nombreux sont toutefois les observateurs à estimer que la troisième vague s’est arrêtée quelque part au milieu des années 2000.

Troisième reflux autoritaire? (2005-????)

Le monde serait actuellement dans une nouvelle période de reflux autoritaire, marquée médiatiquement notamment par un retour de l’autoritarisme en Russie. Ce reflux serait moins marqué que les deux périodes précédentes de reflux et certains ont pensé que le printemps arabe pourrait marquer le début d’une quatrième vague de démocratisation? Trois ans après son début, le bilan est pour le moins mitigé…

Sources

HUNTINGTON, Samuel P. Democracy’s Third Wave, University of Oklahoma Press, 1991.

Retour au lexique politique et électoral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *