L’Alliance des conservateurs et réformistes européens est un parti politique européen regroupant onze partis politiques nationaux de tendance conservatrice et eurosceptique. Des membres de l’Alliance des conservateurs et réformistes européens sont actuellement à la tête des gouvernements du Royaume-Uni et de la Turquie. L’Alliance des conservateurs et réformistes européens est présidée depuis mars 2011 par le conservateur tchèque Jan Zahradil.

Article mis à jour le 11.09.2014

L’Alliance des conservateurs et réformistes européens a été créée en 2009 à l’initiative du Parti conservateur britannique de David Cameron. Ce dernier avait promis que les députés conservateurs ne siégeraient plus avec le Parti populaire européen au Parlement européen après les élections européennes de juin 2009. Les conservateurs britanniques ont réussi à convaincre quelques autres partis – dont le Parti démocratique civique tchèque (ODS) et les Polonais de Droit et Justice (PiS) – de former un nouveau groupe conservateur et eurosceptique au Parlement européen. Plusieurs partis politiques ont rejoint l’Alliance depuis lors, dont le Parti de la justice et du développement (AKP, islamiste modéré) du Premier ministre turc Erdogan en novembre 2013.

Les élections européennes de 2014 ont été l’occasion d’élargir considérablement le groupe parlementaire de l’Alliance des conservateurs et réformistes européens. Le groupe a en effet accueilli nombre de partis nouveaux venus au Parlement européen, mais également des anciens du groupe Europe Libertés et Démocratie. Il compte désormais 70 députés sur 751. Aucun de ces nouveaux membres du groupe parlementaire n’a toutefois rejoint l’Alliance à l’heure actuelle.

Liste des partis membres de l’Alliance des conservateurs et réformistes européens:

Cette liste comprend l’ensemble des partis politiques nationaux qui sont membres ou observateurs de l’Alliance des conservateurs et réformistes européens. La date mentionnée est la date d’adhésion du parti à cette Alliance.

  • Arménie – Arménie prospère – 2014.
  • Belgique – Libertaire, direct, démocratique (LDD) – 2009.
  • Géorgie – Mouvement démocrate-chrétien – 2012.
  • Hongrie – Mouvement de la Hongrie moderne – 2013.
  • Iles Féroé – Parti du peuple – 2013.
  • Islande – Parti de l’indépendance – 2011.
  • Italie – Mouvement des conservateurs et des réformistes sociaux – 2012.
  • Lituanie – Action électorale polonaise de Lituanie – 2009.
  • Luxembourg – Parti réformiste d’alternative démocratique – 2010.
  • Pologne – Droit et justice – 2009.
  • République tchèque – Parti démocratique civique (ODS) – 2009.
  • Roumanie – Nouvelle République – 2013.
  • Royaume-Uni – Parti conservateur – 2009.
  • Royaume-Uni – Parti unioniste d’Ulster (UUP) – 2009.
  • Slovaquie – Parti civique conservateur (OKS) – 2011.
  • Turquie – Parti de la justice et du développement (AKP) – 2013.

Liste des partis politiques siégeant au Parlement européen avec l’Alliance des conservateurs et réformistes européens:

  • Allemagne – Alternative pour l’Allemagne (AfD).
  • Allemagne – Parti de la famille.
  • Belgique – Alliance néo-flamande (NVA, indépendantistes flamands).
  • Bulgarie – Bulgarie sans censure.
  • Bulgarie – Mouvement national bulgare.
  • Croatie – Parti croate du droit – Ante Starcevic.
  • Danemark – Parti danois du peuple.
  • Finlande – Vrais finlandais.
  • Grèce - Grecs indépendants (ANEL).
  • Lettonie – Pour la patrie et la liberté (TB/LNNK).
  • Pays-Bas – Union chrétienne (CU).
  • Pays-Bas – Parti politique réformé (SGP).
  • Slovaquie – Nouvelle majorité.
  • Slovaquie – Les Gens ordinaires et personnalités indépendantes.

Voir aussi