Parti nationaliste basque (PNV)

Le Parti nationaliste basque (PNV-EAJ, Euzko Alderdi Jeltzalea), fondé en 1896, est le parti historique du régionalisme basque et, actuellement, le premier parti de la région. D’inspiration centriste, il est membre du Parti démocrate européen, comme le MoDem de François Bayrou, et soutient une autonomie accrue pour le Pays basque et une Europe fédérale. Le PNV a dirigé tous les gouvernements basques de 1980 à 2009, date à laquelle les sociaux-démocrates ont pu former un gouvernement. Le PNV n’est pas le seul parti régionaliste basque: sur sa gauche, la coalition Bildu, fondée en 2011 et qui a fait un carton à toutes les élections auxquelles elle s’est présentée depuis, lutte pour l’indépendance.

Histoire du Parti nationaliste basque (PNV)

Le Parti nationaliste basque (PNV) est un parti politique très ancien, puisqu’il a été fondé en 1895 déjà. Il s’agissait déjà de défendre l’autonomie du Pays basque en suivant, par ailleurs, une ligne politique démocrate-chrétienne. Le PNV sera d’ailleurs l’un des partis politiques fondateurs de l’Internationale chrétienne démocrate en 1961.

Le PNV sera interdit tant pendant la dictature de Miguel Primo de Rivera pendant les années 1920 que sous Franco, après avoir choisi de soutenir la République en dépit de son attachement au catholicisme. Pendant la période franquiste, un gouvernement basque en exil a été créé, siégeant essentiellement en France.

Après le retour à la démocratie qui a suivi la mort de Franco, le Parti nationaliste basque a fait son retour dans la vie électorale du Pays basque. En 1980, il a remporté les premières élections régionales qui s’y sont tenues, obtenant plus de 38% des voix. Il a alors accédé à la présidence du gouvernement régional, un poste qu’il ne quittera plus jusqu’aux élections régionales de 2009. Il est par ailleurs toujours resté la première force politique de la région.

Considérablement affaibli en 1986 par la scission de l’aile gauche du parti et la création d’Eusko Alkartasuna (EA, social-démocrate, indépendantiste) – passant de 42% des voix aux élections de 1984 à 23.7% à celles de 1986 – il est ensuite remonté pour atteindre de nouveau la barre des 40% au début des années 2000. Il s’est stabilisé aux alentours de 38% en 2005 et 2009.

Le Partin nationaliste basque (PNV) a remporté les élections régionales de 2012 et devrait revenir au pouvoir. Reste à savoir si cela se fera dans le cadre d’un gouvernement minoritaire ou d’une coalition gouvernementale.

Situation actuelle

Outre son important groupe parlementaire au parlement régional du Pays basque et son statut de premier parti d’opposition, le Parti nationaliste basque dispose de cinq sièges de députés et quatre sièges de sénateurs au parlement espagnol et d’un député européen. Bien représenté dans les trois provinces basques, il est à la tête du gouvernement de Biscaye. Le PNV compte par ailleurs environ 880 conseillers municipaux et détient 93 mairies, dont celle de Bilbao. Le PNV doit faire face, depuis le début de l’année 2011, à la concurrence de Bildu, une coalition électorale indépendantiste de gauche.

Evolution du score électoral du Parti nationaliste basque (PNV)

Le graphique ci-dessous montre l’évolution du score électoral du PNV depuis les premières élections régionales auxquelles il a participé en 1981.

dyerware.com


Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *