Partis politiques nord-irlandais

Le paysage politique d’Irlande du Nord est clairement distinct du paysage politique anglais. Ce ne sont en effet pas les mêmes partis qui sont actifs d’un côté et de l’autre de la mer d’Irlande. Vous trouverez sur cette page une brève description des principaux partis politiques d’Irlande du Nord. Il y a évidemment également une page consacrée aux autres partis politiques britanniques.

Mis à jour le 05.09.2015

Partis politiques nord-irlandais représentés à l’Assemblée régionale

Parti de l’Alliance de l’Irlande du Nord

Le Parti de l’Alliance de l’Irlande du Nord est un parti politique nord-irlandais fondé en 1970. Le Parti de l’Alliance de l’Irlande suit une ligne politique libérale et est membre du Parti européen des libéraux, démocrates et réformateurs (ELDR). Si le parti était modérément unioniste à ses débuts, il a évolué vers des positions neutres sur la question du maintien ou non de l’Irlande du Nord au sein du Royaume-Uni. Il détient actuellement huit sièges sur 108 à l’Assemblée nord-irlandaise et un siège à la Chambre des communes britannique.

allianceparty.org

Parti démocratique unioniste (DUP)

Le Parti démocratique unioniste (DUP) a été fondé en 1971 par le pasteur Ian Paisley. Comme son nom l’indique, le DUP est favorable au maintien de l’Irlande du Nord au sein du Royaume-Uni. Outre ses positions unionistes, le Parti démocratique unioniste défend des positions conservatrices et représente essentiellement les protestants d’Irlande du Nord. Jadis opposé à tout partage du pouvoir avec les partis favorables au rattachement à la République d’Irlande, le DUP a depuis nuancé son discours et partage depuis 2007 le pouvoir régional avec les Républicains du Sinn Féin. Trois de ses leaders, Ian Paisley, Peter Robinson et Arlene Forster se sont succédé au poste de Premier ministre de l’Irlande du Nord, Arlene Forster étant la première femme à accéder, en janvier 2016, à cette fonction. Le DUP n’a rejoint aucun parti politique européen.

www.mydup.com

Parti social-démocrate et travailliste (SDLP)

Le Parti social-démocrate et travailliste (SDLP) est un parti politique nord-irlandais fondé en 1970 par des dissidents de plusieurs partis de gauche nord-irlandais. Le SDLP, qui suit par ailleurs une ligne politique sociale-démocrate classique, est partisan d’un rattachement de l’Irlande du Nord à la République d’Irlande. Il est membre du Parti socialiste européen, comme le Parti travailliste britannique qui ne présente jamais de candidats aux élections en Irlande du Nord.

www.sdlp.ie

Parti unioniste d’Ulster (UUP)

Le Parti unioniste d’Ulster (UUP) est un parti politique nord-irlandais fondé en 1905. Le Parti unioniste d’Ulster est, comme son nom l’indique, partisan du maintien de l’Irlande du Nord au sein du Royaume-Uni. Pour le reste, il suit une ligne politique conservatrice et eurosceptique proche de celle du Parti conservateur britannique. L’UUP est d’ailleurs lui aussi membre de l’Alliance des conservateurs et des réformateurs européens. Ancienne force dominante d’Irlande du Nord, l’UUP a perdu beaucoup de terrain au profit du Parti démocratique unioniste (DUP) au cours des dernières années.

www.uup.org

Parti vert d’Irlande du Nord

Le Parti vert d’Irlande du Nord est, en fait, la section régionale des Verts irlandais qui couvre l’Irlande du Nord. Fondé en 1983 en tant que parti politique indépendant, le Parti vert d’Irlande du Nord a décidé d’adhérer aux Verts irlandais en 2005. Il a toutefois continué à coopérer avec les Verts d’Angleterre et du Pays de Galles. Le Parti vert d’Irlande du Nord compte un député au parlement régional depuis 2007.

www.greenpartyni.org

Sinn Féin (SF)

Le Sinn Féin est probablement le parti politique nord-irlandais le mieux connu en Europe continentale puisqu’il a été associé historiquement à l’Armée république irlandaise (IRA) qui a utilisé la violence pour tenter d’obtenir la réunification de l’Irlande. Outre sa volonté d’unir l’Irlande et l’Irlande du Nord dans un seul État indépendant, le Sinn Féin se caractérise par une ligne politique socialiste, siégeant au Parlement européen avec les partis communistes. Le Sinn Féin partage avec les Verts irlandais la particularité d’être actif tant en Irlande qu’en Irlande du Nord. Il participe depuis 2006 au gouvernement nord-irlandais au sein du coalition avec le DUP.

www.sinnfein.ie

Voix unioniste traditionnelle (TUV)

Voix unioniste traditionnelle (TUV) est un parti politique nord-irlandais, fondé en 2007 par des dissidents du Parti démocratique unioniste (DUP) opposés aux Accords de Saint-Andrews entre catholiques et protestants. Ce parti politique farouchement attaché à l’union entre l’Irlande du Nord et le Royaume-Uni défend par ailleurs des positions conservatrices et eurosceptiques. Il compte un représentant au sein du parlement régional.

tuv.org.uk

Autres partis politiques nord-irlandais

Parti progressiste unioniste (PUP)

Le Parti progressiste unioniste (PUP) était un parti politique nord-irlandais, fondé en 1979. Le Parti progressiste unioniste est, comme son nom l’indique, partisan du maintien de l’Irlande du Nord au sein du Royaume-Uni. Il suit par ailleurs une ligne politique sociale-démocrate, contrairement aux autres partis politiques unionistes – UUP et DUP – qui sont plutôt conservateurs. Le PUP n’est plus représenté au parlement régional depuis 2010.

www.pupni.com

Anciens partis politiques nord-irlandais

Coalition des femmes d’Irlande du Nord

La Coalition des femmes d’Irlande du Nord (NIWC) était un parti politique nord-irlandais, fondé en 1996. La Coalition des femmes d’Irlande du Nord était un parti politique féministe qui n’a pas pris position sur la question du rattachement ou non de l’Irlande du Nord à l’Irlande. Ce parti politique a détenu deux sièges à l’Assemblée régionale d’Irlande du Nord entre 1998 et 2003. Après une série de défaites électorales, la NIWC s’est dissoute en 2006.

Ligue irlandaise anti-partition (APL)

La Ligue irlandaise anti-partition (APL) était un parti politique nord-irlandais, fondé après les élections régionales de 1945. La Ligue irlandaise anti-partition demandait, comme son nom le laisse supposer, la réunification de l’île. Le succès de l’APL sera très modéré, puisqu’elle n’obtiendra aucun élu au parlement nord-irlandais en 1949 et deux seulement en 1953. La Ligue est finalement dissoute en 1958.

Parti démocratique d’Ulster (UDP)

Le Parti démocratique d’Ulster (UDP) était un parti politique nord-irlandais, fondé en 1981. Le Parti démocratique d’Ulster, très majoritairement protestant, demandait l’indépendance de l’Irlande du Nord – et non son rattachement à l’Irlande ou son maintien dans le Royaume-Uni. Le Parti démocratique d’Ulster a ensuite modéré ses positions pour ne demander qu’une autonomie accrue pour la région. En 1996, l’UDP a obtenu deux sièges lors des élections du Forum d’Irlande du Nord, mais ressortit en revanche bredouille des premières élections de l’Assemblée régionale d’Irlande du Nord deux ans plus tard. Le parti s’est dissout en 2001.

Parti libéral d’Ulster (ULP)

Le Parti libéral d’Ulster (ULP) était un parti politique nord-irlandais, fondé en 1928 pour reprendre les activités de l’Association libérale d’Irlande du Nord, active avant la Première guerre mondiale. Il a été renommé Association libérale d’Ulster en 1956. Le Parti libéral d’Ulster était, comme son nom l’indique, un parti politique libéral. Il était par ailleurs unioniste et proche du Parti libéral britannique. L’ULP a occupé un siège au parlement nord-irlandais entre 1961 et 1969. Après 1970, de nombreux membres du parti ont rejoint le Parti de l’alliance de l’Irlande du Nord, nouvellement fondé et l’ULP a connu un net déclin. Les membres restant de l’ULP ont participé, avec d’autres petits partis politiques, à la fondation de Labour’87 en 1987.

Parti nationaliste

Le Parti nationaliste était un parti politique nord-irlandais, formé par d’anciens membres du Parti parlementaire irlandais après la partition de l’île. Ce parti politique séparatiste a été représenté au parlement nord-irlandais depuis la création de ce dernier, en 1921, jusqu’en 1973. En 1977, le Parti nationaliste a fusionné avec Unité pour former le Parti irlandais de l’indépendance.

Parti progressiste unioniste d’avant-garde (VUPP)

Le Parti progressiste unioniste d’avant-garde était un parti politique nord-irlandais, fondé en 1972 par des dissidents du Parti unioniste d’Ulster. Opposé à la politique de dialogue avec les catholiques menée par le Premier ministre Brian Faulkner, le Parti progressiste unioniste d’avant-garde suivra une ligne politique strictement unioniste et a souvent été considéré comme un parti politique d’extrême-droite. Le parti entretenait des liens avec plus groupes paramilitaires. Lors des élections régionales de 1973, le VUPP a obtenu 11% des voix et sept sièges, un résultat qu’il améliora légèrement deux ans plus tard lors de l’élection d’une Convention constitutionnelle nord-irlandaise. En 1975 toutefois, le parti se déchira sur la stratégie à adopter vis-à-vis du SDLP et une partie des membres fit scission pour créer le Parti unioniste uni d’Ulster (UUUP). Deux ans plus tard, ce qui restait du VUPP obtint de très mauvais résultats aux élections locales et le parti re-fusionna finalement avec le Parti unioniste d’Ulster (UUP) en 1978.

Parti unioniste populaire d’Ulster (UPUP)

Le Parti unioniste populaire d’Ulster (UPUP) était un parti politique nord-irlandais, fondé en 1980 par James Kilfedder, un ancien indépendant. L’UPUP était, comme son nom l’indique, partisan du maintien de l’Irlande du Nord au sein du Royaume-Uni. L’UPUP a obtenu un élu lors des élections régionales de 1982, puis un siège à la Chambre des Communes du Parlement britannique, siège que James Kilfedder conserva jusqu’à sa mort en 1995. Après le décès de Kilfedder, les trois conseillers locaux qui étaient les seuls élus subsistants de l’UPUP ont suivi des voies différentes et le parti a été dissout.

Parti républicain travailliste

Le Parti républicain travailliste était un parti politique nord-irlandais, fondé en 1964 par un député anciennement membre du Parti socialiste républicain et par un député du Parti travailliste irlandais. Le Parti républicain travailliste a vu ses deux fondateurs être réélus sous leurs nouvelles couleurs en 1965 et en 1969. En 1970, une partie des membres a quitté le parti pour fonder le Parti social-démocrate et travailliste (SDLP), conduisant le Parti républicain travailliste à un déclin rapide et à la dissolution en 1973.

Parti socialiste républicain

Le Parti socialiste républicain était un parti politique nord-irlandais, fondé en 1944 par d’anciens membres du Parti nationalistes, d’anciens membres de l’IRA et par des syndicalistes protestants. Le Parti socialiste républicain obtint un siège lors des élections de 1945, siège qu’il conserva quatre ans plus tard. A la fin de l’année 1949 toutefois, le Parti socialiste républicain rejoignit le Parti travailliste irlandais, à nouveau actif en Irlande du Nord.

Parti travailliste d’Irlande du Nord (NILP)

Le Parti travailliste d’Irlande du Nord (NILP) était un parti politique nord-irlandais, fondé en 1924 pour représenter la classe ouvrière. Le parti refusa d’abord de prendre position sur la question du rattachement de l’Irlande du Nord à l’Irlande, puis se prononça en faveur de l’union avec le Royaume-Uni en 1949. Cette décision provoqua évidemment le départ des électeurs catholiques. En 1987, le Parti travailliste d’Irlande du Nord a fusionné avec plusieurs autres petits partis politiques pour former le Labour’ 87, un parti qui ne connaîtra pas de grands succès. Le parti a été représenté de manière presque continue au parlement nord-irlandais entre 1925 et la fin des années 1970.

Parti travailliste du Commonwealth (CWLP)

Le Parti travailliste du Commonwealth (CWLP) était un parti politique nord-irlandais, fondé en 1942 par Harry Midgley, un ancien chef du Parti travailliste d’Irlande du Nord (NILP). Le Parti travailliste du Commonwealth suivait une ligne résolument unioniste, à un moment où le NILP restait neutre sur ce sujet. Le CWLP ne gagna qu’un seul siège lors des élections régionales de 1945 et fut dissout en 1946, après qu’Harry Midgley eut rejoint l’UUP.

Parti unioniste du Royaume-Uni (UKUP)

Le Parti unioniste du Royaume-Uni (UKUP) était un parti politique nord-irlandais, fondé en 1995 par un dissident du Parti unioniste d’Ulster (UUP). Contrairement à d’autres partis politiques unionistes, l’UKUP était opposé aux transferts de pouvoirs de l’administration centrale britannique à un gouvernement régional en Irlande du Nord. Après avoir connu des débuts prometteurs – obtenant notamment cinq sièges lors des élections régionales de 1998 – l’UKUP a connu de nombreux départs, puis des revers électoraux. Le parti s’est dissout en 2008, une année après avoir perdu son dernier mandat régional.

Voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *