Partis politiques catalans

Le paysage politique de la Catalogne est sensiblement différent de celui du reste de l’Espagne, si bien que nous avons jugé utile de présenter les partis politiques actifs dans cette région sur une page distincte de celle consacrée aux partis politiques espagnols. Les indépendantistes de la Convergence démocratique catalane (CDC) et de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) ont remporté les élections régionales de septembre 2015, mais doivent s’appuyer sur les Candidatures d’unité populaire (CUP) pour disposer d’une majorité au parlement régional. Par ailleurs, si la CDC, l’ERC et les CUP ont obtenu une majorité des sièges au parlement, ils n’ont recueilli « que » 48% des voix.

Mis à jour le 03.07.2016

Partis politiques représentés au parlement catalan

Candidatures d’unité populaire (CUP)

Les Candidatures d’unité populaire (CUP) sont un parti politique catalan fondé en 1986. Ce parti politique indépendantiste d’extrême-gauche s’est longtemps limité à participer aux élections communales. Il s’est présenté pour la première fois à des élections régionales en 2012 et a obtenu trois sièges au parlement catalan. Le parti détient quatorze mairies depuis les élections communales de 2015, contre trois auparavant.

Lors des élections régionales de septembre 2015, le parti a obtenu pas moins de 10 sièges, jouant désormais un rôle clé au parlement entre les partis indépendantistes et les partis « unionistes ». Il a apporté son soutien au parlement au gouvernement indépendantiste, mais à la condition que Artur Mas (CDC), président sortant de la région jugé trop partisan des politiques d’austérité, se retire au profit de son camarade de parti Carles Puigdemont.

Citoyens – Parti de la citoyenneté (C’s)

Citoyens – Parti de la citoyenneté (C’s) est un parti politique espagnol fondé en juin 2005 sous le nom de Citoyens de Catalogne (CC) et qui a pris son nom actuel en mars 2006. Si ce parti est désormais actif dans l’ensemble de l’Espagne – notamment depuis les succès engrangés lors des élections régionales et communales de mai 2015 – il est né à l’origine en Catalogne, en réaction aux mouvements indépendantistes. Outre ses positions anti-régionalistes, Citoyens suit une ligne politique sociale-libérale et pro-européenne. Le parti est membre de l’Alliance des libéraux et démocrates pour l’Europe (ALDE), tout comme la formation régionaliste Convergence démocratique catalane (CDC). Lors des élections régionales de 2015 en Catalogne, Citoyens a obtenu 18% des voix, devenant du même coup la deuxième force politique de la région derrière les indépendantistes, mais devant les socialistes.

Convergence démocratique catalane (CDC)

La Convergence démocratique catalane (CDC) est un parti politique catalan fondé en 1974. Traditionnel premier parti de Catalogne, il a formé, de 1979 à 2015, une coalition avec l’Union démocratique de Catalogne (UDC, démocrate-chrétien) nommée Convergence et Union (CiU). D’inspiration libérale, la CDC fait partie de l’Alliance des libéraux et démocrates pour l’Europe (ALDE) et a notamment soutenu l’interdiction de la tauromachie ou la légalisation du mariage pour les homosexuels. Bien qu’ayant toujours été régionaliste, la CDC n’a embrassé que récemment la cause indépendantiste, sous l’impulsion d’Artur Más.

Depuis 2010, la Convergence démocratique catalane dirige à nouveau la région, d’abord sous la direction de Artur Más i Gavarro (2010-2016), puis sous celle de Carles Puigdemont. Ce dernier est considéré comme un indépendantiste plus intransigeant que son prédécesseur. Lors de sa prestation de serment en janvier 2016, il a ainsi refusé de prononcer des vœux de loyauté à la constitution et au roi d’Espagne, une première dans la région. La coalition gouvernementale au pouvoir depuis 2016 s’est mise d’accord sur une « feuille de route vers l’indépendance », sans toutefois que la Constitution espagnole ne prévoie une quelconque possibilité de séparation ou même la tenue d’un référendum.

La CDC compte actuellement huit députés et deux sénateurs au niveau national et vingt-neuf élus au parlement régional.

Démocrates de Catalogne (DC)

Les Démocrates de Catalogne (DC) est un parti politique démocrate-chrétien catalan fondé en 2015 par des dissidents de l’aile indépendantiste de l’Union démocratique de Catalogne (UDC). Lors des élections régionales de 2015, les Démocrates de Catalogne ont fait partie de la coalition indépendantiste et ont obtenu un siège au parlement régional.

Gauche républicaine de Catalogne (ERC)

La droite n’a pas le monopole du régionalisme en Catalogne puisque la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) prône, elle, l’indépendance pure et simple. Fondée en 1931, clairement orientée à gauche, la Gauche républicaine a participé au gouvernement catalan entre 2003 et 2010, obtenant notamment un accroissement de l’autonomie de la région. Le parti soutient également, comme son nom l’indique, le remplacement de la monarchie par une république.

Comme beaucoup de partis régionalistes de gauche, tels que le Parti national écossais (SNP), l’ERC est membre de l’Alliance libre européenne. Il convient de noter que l’ERC ne prône pas la seule indépendance de la Catalogne telle qu’elle existe aujourd’hui, mais de l’ensemble des Pays catalans qui comprennent également les Iles Baléares, le Roussillon français, ainsi qu’une partie de l’Aragon et de la Communauté de Valence.

La Gauche républicaine de Catalogne dispose de neuf sièges au parlement et de six sièges au Sénat. Au niveau régional, il compte vingt députés et participe à une coalition gouvernementale avec la CDC et d’autres forces politiques indépendantistes.

Gauche unie et alternative (EUiA)

La Gauche unie et alternative (EUiA) est un parti politique catalan fondé en 1998. Fédération catalane de la Gauche unie (IU) espagnole, la Gauche unie et alternative regroupe notamment le Parti des communistes catalans, le Parti socialiste unifié de Catalogne ou encore la section catalne du Parti d’action socialiste (PASOC). La Gauche unie et alternative compte actuellement deux sièges au parlement régional.

Initiative pour la Catalogne – Verts (ICV)

L’Initiative pour la Catalogne – Verts (ICV) est un parti politique catalan fondé en 1987. L’Initiative pour la Catalogne – Verts est le seul parti écologiste qui rencontre un succès notable en Espagne. Elle est membre du Parti vert européen, comme beaucoup de ses homologues du continent. L’ICV a participé à la coalition de gauche qui a présidé aux destinées de la Catalogne entre 2003 et 2010. Lors des élections régionales de 2015, l’Initiative pour la Catalogne – Verts a perdu sept de ses dix sièges, subissant une défaite électorale majeure. Lors des élections législatives de 2016, le parti a obtenu trois sièges au Congrès des Députés et trois au Sénat en participation à une coalition avec la Gauche unie et Podemos.

Mouvement de gauche (MES)

Le Mouvement de Gauche (MES) est un parti politique catalan issu de la fusion, en 2014, de la Nouvelle gauche catalane et du Mouvement catalan, deux formations elles-mêmes issues de scission du Parti des socialistes de Catalogne. Le Mouvement de Gauche est un parti politique social-démocrate et indépendantiste. Lors des élections régionales de 2015, il s’est allié avec les autres formatons indépendantistes et a obtenu un siège au parlement.

Parti des socialistes de Catalogne (PSC-PSOE)

Le Parti des socialistes de Catalogne (PSC-PSOE) est un parti politique catalan fondé en 1978 lors de la fusion du Parti socialiste de Catalogne – Regroupement et du Parti socialiste de Catalogne – Congrès. Le PSC-PSOE est la fédération catalane du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE, social-démocrate). Il est traditionnellement fort dans l’aire métropolitaine de Barcelone, dans les régions de Tarragona et de Montsià, ainsi que dans le Val d’Aran où il se nomme Unité d’Aran. Il a participé au gouvernement de la Catalogne entre 2003 et 2010. Lors des élections régionales de 2015, le parti a légèrement reculé et n’est désormais plus que la troisième force politique de la région, derrière les indépendantistes et les Citoyens.

Parti populaire de Catalogne (PPC)

Le Parti populaire de Catalogne (PPC) est un parti politique catalan fondé en 1989. Le PPC est la fédération catalane du Parti populaire espagnol (PP, conservateur, démocrate-chrétien). Alors que le Parti populaire est l’un des deux principaux partis politiques espagnols depuis vingt-ans, il enregistre généralement des résultats plutôt faibles en Catalogne, allant de 5% à 13% des voix selon les années.

Podemos

Podemos est un parti politique espagnol fondé en janvier 2014 et situé à la gauche de la gauche. La section catalane de Podemos a obtenu quatre siège au parlement régional lors des élections de septembre 2015.

Autres partis politiques catalans

barcelone en commun

Barcelone en commun est une plateforme citoyenne fondée en 2014. Rassemblant les candidats de différents partis politiques de la gauche de la gauche et écologistes, Barcelone en commun a remporté les élections municipales de 2015. En 2016, lors des élections législatives, deux candidats ont été élus sous le label Barcelone en commun sur les listes de Podemos.

barcelonaencomu.cat

Communistes de Catalogne

Les Communistes de Catalogne sont un parti politique catalan fondé en novembre 2014 par la fusion du Parti des communistes de Catalogne (PCC), du Parti des communistes unifiés de Catalogne (PSUC-Viu) et de différents collectifs communistes. Les Communistes de Catalogne suivent une ligne politique marxiste et régionaliste. Ils comptent deux députés au niveau national. Lors des élections législatives de 2016, les Communistes de Catalogne ont fait liste commune avec Podemos et la Gauche unie.

Plateforme pour la Catalogne (PxC)

La Plateforme pour la Catalogne (PxC) est un parti politique catalan fondé en 2002. La Plateforme pour la Catalogne est un parti politique populiste de droite et eurosceptique. Elle occupe, depuis les élections municipales de 2003, quelques sièges dans différents conseils communaux de Catalogne, mais n’a jamais réussi à entrer au parlement national.

Union démocratique de Catalogne (UDC)

L’Union démocratique de Catalogne (UDC) est un parti politique catalan, fondé en 1931. Ce parti politique démocrate-chrétien, membre du Parti populaire européen (PPE), défend l’existence et les intérêts d’une nation catalane. Il a formé, de 1979 à 2015, une coalition, nommée Convergence et Union (CiU), avec la Convergence démocratique catalane (CDC, libéral). L’UDC a régulièrement participé au gouvernement catalan lorsque la CDC en a occupé la présidence de la région, mais l’a quitté en juin 2015 après la dissolution de la coalition Convergence et Union. Cette dissolution ne lui a pas été profitable puisque l’UDC a perdu l’ensemble de ses élus nationaux et régionaux lors des élections législatives et régionales de 2015.

Anciens partis politiques catalans

Convergence et union (CiU)

La CDC et l’UDC ont formé une coalition nommée Convergence et Union (CiU) de 1979 à 2015. Bien que l’UDC ne partage pas les idées libérales de la CDC, les deux partis ont gouverné la région ensemble à plusieurs reprises, notamment entre 2010 et 2015.

Solidarité catalane pour l’indépendance (SI)

Solidarité catalane pour l’indépendance (SI) est une coalition électorale catalane, fondée en juillet 2010. Revendiquant clairement l’indépendance de la Catalogne, elle a obtenu 3.3% des voix et quatre sièges lors des élections régionales catalanes de 2010, mais a ensuite perdu ses sièges lors des élections régionales de 2012. Elle est plutôt orientée à gauche.

Voir aussi