Partis politiques danois

Le paysage politique du Danemark a été dominé depuis 1945 par les sociaux-démocrates qui ont été le premier parti du pays entre 1924 et 2007. Le Parti libéral a subi de lourdes pertes lors des élections législatives danoises du 18 juin 2015, mais cela ne l’a pas empêché de prendre la tête du pays à la tête d’un gouvernement minoritaire dirigé par Lars Løkke Rasmussen. A l’inverse, les sociaux-démocrates ont retrouvé leur première place, mais la gauche a perdu la majorité au parlement. Un article est spécifiquement consacré aux partis politiques des Îles Féroé.

Mis à jour le 08.07.2016

Alliance libérale

L’Alliance libérale, fondée en 2007, est le plus récent des partis politiques danois représenté au Parlement national. Ce parti a été fondé par des dissidents du Parti social-libéral et du Parti conservateur et se situe politiquement quelque part entre les deux. Le parti suit donc une ligne de centre-droite, adoptant des positions résolument pro-européennes et demandant une baisse de l’impôt sur le revenu. Il serait le seul parti politique danois à être en faveur de l’énergie nucléaire. Il a enregistré une progression assez marquée lors des élections de 2011 lors desquelles il a rassemblé 5% des suffrages, avant de progresser à nouveau à 7.5% en 2015.

Alliance rouge-verte

L’Alliance rouge-verte, fondée en 1989, comprend les restes du Parti communiste danois et d’autres petits partis d’extrême-gauche. Membre du Parti de la gauche européenne comme le Parti communiste français, l’Alliance rouge-verte suit une politique socialiste et eurosceptique. Ce parti qui obtenait généralement en moyenne entre 2 et 3% des suffrages, a réalisé une percée lors des élections législatives du mois de novembre 2011 avec un score de plus de 6%, puis de près de 8% en 2015. En 2015, l’Alliance rouge-verte est arrivée en tête dans certains quartiers de Copenhague. Elle a soutenu au parlement l’action du gouvernement de gauche de la sociale-démocrate Helle Thorning-Schmidt entre 2011 et 2015.

Alternative

L’Alternative est un parti politique écologiste danois. Il a été fondé en novembre danois par Uffe Elbaek, un ancien Ministre de la culture et ancien membre du Parti social-libéral danois (RV). L’ancienne députée européenne du Mouvement de juin (gauche eurosceptique) Ulla Sandbaek a également rejoint le parti. Lors des élections législatives de 2015, l’Alternative a obtenu 4.8% des voix et 9 sièges au parlement national.

Chrétiens-Démocrates (KD)

Les Chrétiens-Démocrates (KD) sont un parti politique danois fondé en 1970 pour lutter contre la légalisation de l’avortement et de la pornographie. D’abord nommé Parti chrétien populaire, il a pris son nom actuel en 2003. Les Chrétiens-Démocrates ont été représentés au parlement de 1973 à 2005, avec une brève interruption entre 1994 et 1998. Lors des élections législatives de 2015, le parti a obtenu 0.8% des voix, un score insuffisant pour être représenté au parlement. Il compte encore une poignée d’élus locaux.

Mouvement populaire contre l’UE

Le Mouvement populaire contre l’UE a été fondé en 1972, à la veille du référendum danois sur l’adhésion à ce qui était alors la Communauté économique européenne. Opposé depuis toujours à l’Union européenne, le Mouvement populaire contre l’UE participe uniquement aux élections européennes. Si le parti n’obtient plus les succès de ses débuts – environ 20% des voix lors des élections européennes de 1979 et de 1984 – il n’a pas moins obtenu 8% des voix et un siège en 2014. L’élue du Mouvement populaire contre l’UE siège avec la Gauche unitaire européenne (GUE, communiste et gauche de la gauche).

Parti conservateur populaire (KF)

Le parti conservateur populaire, fondé en 1915, a été le deuxième parti du Danemark pendant les années 1980 et le début des années 1990. Junior partner dans un gouvernement libéral entre 2001 et 2011, le Parti conservateur ne représente plus que 3% de l’électorat aujourd’hui et est le plus petit parti politique représenté au parlement. Le parti était à l’origine le parti des bourgeois alors que le parti libéral était celui des paysans. Aujourd’hui, il n’est pas toujours facile de différencier les positions des deux partis. De 1979 à 1992, les élus conservateurs au Parlement européen siégeaient dans le groupe des Démocrates européens, en compagnie des conservateus britanniques et des élus de l’Alliance populaire espagnole. En 1992, les Démocrates européens ont rejoint le groupe du Parti populaire européen et le Parti conservateur populaire est devenu membre du Parti populaire européen par la suite, comme l’UMP ou la CDU. Depuis juin 2015, le KF soutient au parlement l’action du gouvernement libéral minoritaire de Rasmussen.

Parti de la Justice (E)

Le Parti de la Justice est un parti politique danois fondé en 1919 et suivant les préceptes de l’économiste américain Henry George, prônant une vaste réforme fiscale imposant un unique « impôt sur le sol » en lieu et place des autres taxes et impôts. Le Parti de la Justice a été représenté au parlement danois de 1926 à 1960, puis à nouveau entre 1973 et 1975 et entre 1977 et en 1981. S’il existe encore, le Parti de la justice n’a plus participé à des élections nationales depuis 1994 et ne compte plus aucun élu.

Parti du peuple danois (DF)

Le Parti du peuple danois n’a été fondé qu’en 1995, mais est le troisième plus grand parti du pays depuis les élections de 2001. Parti populiste de droite, cultivant une rhétorique très anti-immigration, le Parti du peuple danois siège au Parlement européen aux côtés de la Ligue du Nord et des Vrais finlandais au sein du groupe “Europe libertés démocratie”. Le Parti du peuple danois a été fondés par des dissidents du Parti du progrès, un parti essentiellement anti-taxes qui a connu son heure de gloire dans les années 1970. Entre 2001 et 2011, il a soutenu le gouvernement libéral-conservateur au pouvoir à Copenhague sans toutefois participer au gouvernement. Il a obtenu un peu plus de 13% des voix en 2005 et en 2007, avant de reculer à 12% en 2011, puis d’obtenir son meilleur résultat historique lors des législatives de 2015 (21%). Il soutient depuis lors au parlement le gouvernement libéral. Eurosceptique, le parti est opposé à l’adoption de l’euro.

Parti libéral du Danemark (V)

Le Parti libéral du Danemark (Venstre) est un parti politique libéral de centre droit classique, membre de l’Internationale libérale et du Parti européen des libéraux, démocrates et réformateurs, comme le FDP allemand ou les Libéraux-démocrates britanniques. Fondé en 1870 comme parti agrarien, il a d’abord porté le nom de La gauche unie (Venstre signifie littéralement gauche, ce qui correspond à sa place initiale dans le paysage politique danois face aux conservateurs) jusqu’en 1895, puis de Parti libéral de la réforme jusqu’en 1910, avant de prendre son nom actuel. Il est devenu très vite le premier parti du pays. Des concurrents apparaissent toutefois rapidement sur sa gauche. En 1905, l’aile gauche du parti fait sécession pour former le Parti social-libéral danois. Les années qui suivent sont marquées par la montée en force des Sociaux-démocrates qui deviennent le premier parti dès le milieu des années 1920. L’urbanisation rapide du pays a évidemment une influence sur l’électorat du part et, malgré un virage vers le libéralisme économique, le Parti libéral connaît un niveau historiquement bas au début des années 1980 avec environ 10% des voix en 1980. Il a depuis remonté la pente pour atteindre environ un quart de l’électorat aujourd’hui. Le Parti libéral du Danemark a été à nouveau le premier parti du pays de 2007 à 2015. Le Parti libéral reste, aujourd’hui encore, plus fort dans les zones rurales que dans les zones urbaines.

Ce parti a dirigé à de nombreuses reprises le gouvernement du pays, notamment de 2001 et 2011. Il est de retour au pouvoir depuis les élections législatives de juin 2015 à la tête d’un gouvernement très minoritaire. Il a également participé à de nombreuses coalitions gouvernementales, presque toujours avec le Parti populaire conservateur. Il n’a gouverné qu’une seule fois avec les Sociaux-démocrates, en 1978-1979.

Parti populaire socialiste (SF)

Le Parti populaire socialiste, fondé en 1959, est un parti situé à la gauche des Sociaux-démocrates. Fondé par un ancien président du Parti communiste danois expulsé pour avoir critiqué l’intervention soviétique en Hongrie, le Parti populaire socialiste a rapidement pris la place des communistes sur la scène politique danoise. Promouvant des politiques à la fois socialistes et écologistes, le Parti populaire socialiste est observateur au sein du Parti vert européen. Il n’y a d’ailleurs pas de parti écologiste classique au Danemark. En constant déclin depuis la fin des années 1980, le Parti populaire socialiste a réalisé une percée lors des élections de 2007, obtenant 13% des voix – plus du double qu’en 2005 – et réalisant le deuxième meilleur score de son histoire, avant de reculer à environ 9% en 2011, puis à seulement 4.2% en 2015. Alors qu’il était jadis très eurosceptique, le Parti populaire socialiste est aujourd’hui divisé sur la question. Il a participé après les élections législatives de septembre 2011 au gouvernement de la sociale-démocrate Helle Thorning-Schmidt, mais l’a quitté en février 2014.

Parti social-libéral danois (RV)

Le parti social-libéral danois a été fondé en 1905 par l’aile gauche et antimilitariste du Parti libéral. Parti de centre-gauche que l’on pourrait comparer au Parti radical de gauche (PRG) français ou aux Démocrates 66 néerlandais, il est pourtant, tout comme ces deux derniers, membre de l’Alliance des libéraux démocrates pour l’Europe (ALDE), un parti politiques européens qui compte beaucoup de partis politiques situés au centre-droite de l’échiquier politique. Depuis les années 1990, le Parti social-libéral danois a coopéré essentiellement avec les Sociaux-démocrates et a refusé d’entrer dans le gouvernement de centre-droite en 2007. En 2011, le Parti social-libéral a connu une forte progression, passant d’environ 5% des voix à près de 10% et participant pendant quatre ans au gouvernement de la sociale-démocrate Helle Thorning-Schmidt. En 2015, les Sociaux-libéraux ont retrouvé leur niveau d’antan.

Sociaux-démocrates (S)

Les Sociaux-démocrates, fondés en 1871, une année après le Parti libéral, est un parti social-démocrate, membre du Parti socialiste européen comme le Parti socialiste français ou le Parti travailliste britannique. Si les Sociaux-démocrates ont été dans l’opposition entre 2001 et 2011, ils ont présidé aux destinées du pays pendant la plus grande partie de l’après-guerre. Pendant les années 1950 et 1960, les Sociaux-démocrates dépassaient régulièrement la barre des 40%. La présidente actuelle du parti, Helle Thorning-Schmidt, a été cheffe du gouvernement danois de 2011 à 2015.

Anciens partis politiques danois

Démocrates du Centre

Les Démocrates du Centre (CD) sont un parti politique danois fondé en 1973 par Erhard Jakobsen, un ancien député social-démocrate. Ce parti politique de centre droite a été représenté au parlement de 1973 à 2001. Au parlement européen, les élus démocrates du centre ont siégé dans les rangs du Parti populaire européen à un moment où le Parti conservateur populaire siégeait encore parmi les eurosceptiques.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *