Partis politiques de Bosnie-Herzégovine

Les principaux partis politiques de Bosnie-Herzégovine sont présentés dans cet article. Le paysage politique de Bosnie-Herzégovine est extrêmement fragmenté, aucun parti ne détenant par exemple plus de 8 sièges sur 42 au parlement national.

Mis à jour le 06.09.2015

Partis politiques de Bosnie-Herzégovine représentés au parlement

Alliance des sociaux-démocrates indépendants (SNSD)

L’Alliance des sociaux-démocrates indépendants (SNSD) est un parti politique social-démocrate et nationaliste fondé en 1996 en Bosnie-Herzégovine. D’abord nommé Parti des sociaux-démocrates indépendants, le parti a pris son nom actuel en 2001 suite sa fusion avec le Parti démocratique-socialiste. Le SNSD, qui regroupe les sociaux-démocrates serbes, est la force politique dominante de la République serbe de Bosnie. Ce parti, qui met souvent davantage en avant ses côtés nationalistes que ses côtés sociaux-démocrates, a été suspendu de l’Internationale socialiste en juillet 2011, puis expulsé une année plus tard. Le SNSD essaye de maintenir une autonomie aussi large que possible pour la République serbe de Bosnie, voire de récupérer certaines compétences transférées à l’État central, et menace régulièrement de proclamer l’indépendance de la République serbe de Bosnie. Son président, Milorad Dodik, est le président de la République serbe de Bosnie.

Alliance populaire démocratique (DNS)

L’Alliance populaire démocratique (DNS) est un parti politique de Bosnie-Herzégovine fondé en l’an 2000. L’Alliance populaire démocratique suit une ligne politique nationaliste serbe. Il est dirigé par Marko Pavić, un ancien agent des services secrets yougoslaves et maire de Prijedor, la troisième ville de la République serbe de Bosnie.

www.dnsrs.org

Front démocratique

Le Front démocratique est un parti politique de Bosnie-Herzégovine fondé en 2012 par Željko Komšić, ancien membre de la présidence de la Bosnie-Herzégovine et du Parti social-démocrate de Bosnie-Herzégovine. Le Front démocratique est un parti politique social-démocrate et pro-européen. Il a devancé le Parti social-démocrate de Bosnie-Herzégovine lors des élections législatives d’octobre 2014.

Parti d’activité démocratique (A-SDA)

Le Parti d’activité démocratique (A-SDA) est un parti politique de Bosnie-Herzégovine fondé en 2008 lors d’une scission du Parti de l’action démocratique (SDA). L’A-SDA est un parti politique conservateur. Il a obtenu son premier siège au parlement fédéral lors des élections législatives d’octobre 2014.

Parti de l’action démocratique (SDA)

Le Parti de l’action démocratique (SDA) est un parti politique de Bosnie-Herzégovine fondé en 1990 par Alija Izetbegovic. Il suit une ligne politique conservatrice et a le statut d’observateur auprès du Parti populaire européen (PPE). Le Parti de l’action démocratique dispose de sections en Croatie, au Kosovo et en Serbie où elles représentent les intérêts des minorités bosniaques de ces pays. S’il est multiethnique sur le papier, le SDA est de facto l’un des partis des musulmans de Bosnie, son origine remontant à l’Organisation musulmane yougoslave, un parti conservateur actif sous la monarchie. L’actuel chef du gouvernement de Bosnie-Herzégovine, Denis Zvizdić, est issu de ce parti.

www.sda.ba

Parti démocratique serbe (SDS)

Le Parti démocratique serbe (SDS) est un parti politique nationaliste de Bosnie-Herzégovine, fondé en juillet 1990, notamment par Radovan Karadzic. D’abord relativement modéré, le parti s’est rapidement radicalisé, proclamant la création de territoires serbes autonomes à l’automne 1991, puis préparant l’annexion de territoires majoritairement non serbes. En janvier 1992, le SDS a proclamé la création d’une République serbe sur le territoire de la Bosnie-Herzégovine. La guerre allait commencer peu après. Après la guerre et la signature des accords de Dayton, le SDS est resté au pouvoir en République serbe de Bosnie jusqu’aux élections régionales d’octobre 2006, date à laquelle il a dû céder la place à l’Alliance des sociaux-démocrates indépendants.

Plusieurs de ses membres ont été accusés et/ou condamnés par le Tribunal pénal pour l’ex-Yougoslavie. Biljana Plavsic, ancienne présidente de la République serbe, a été condamnée pour crimes de guerre. Radovan Karadzic est, lui, actuellement accusé de crimes de guerre. Le parti a tenté depuis lors de se distancier des actes commis pendant la guerre.

www.sdsrs.com

Parti du progrès démocratique (PDP)

Le Parti du progrès démocratique (PDP) est un parti politique de Bosnie-Herzégovine fondé en 1999. Le Parti du progrès démocratique suit une ligne politique conservatrice et est membre du Parti populaire européen (PPE).

Parti patriotique de Bosnie-Herzégovine (BPS)

Le Parti patriotique de Bosnie-Herzéovine (BPS) est un parti politique de Bosnie-Herzégovine fondé en 1996 par Sefer Halilovic, l’ancien commandat des forces armées bosniaques pendant la guerre. Le BPS est un parti politique nationaliste bosniaque.

Parti populaire pour le travail et l’amélioration (NSRB)

Le Parti populaire pour le travail et l’amélioration (NSRB) est un parti politique de Bosnie-Herzégovine fondé en 2001. Le Parti populaire pour le travail et l’amélioration compte principalement des Croates parmi ses électeurs et suit une ligne politique de centre-droite. Il demande notamment le maintien de l’intégrité territoriale de la Bosnie-Herzégovine.

Parti pour la Bosnie-Herzégovine (ZA)

Le Parti pour la Bosnie-Herzégovine (ZA) est un parti politique conservateur fondé en 1996, regroupant essentiellement des musulmans de Bosnie. Ce parti souhaite abolir les deux entités fédérées de Bosnie-Herzégovine et renforcer l’État central, des positions fortement combattues par la minorité serbe qui dispose d’un droit de veto assez étendu dans le cadre actuel grâce au système de vote par entité. Il n’est plus représenté au parlement fédéral depuis les élections d’octobre 2014.

Parti social-démocrate de Bosnie-Herzégovine (SDP-BiH)

Le Parti social-démocrate de Bosnie-Herzégovine (SDP-BiH) est un parti politique fondé en 1990 et considéré comme l’héritier du parti communiste. Regroupant les sociaux-démocrates musulmans et croates, il est membre associé du Parti socialiste européen. Il prône un renforcement des institutions de Bosnie-Herzégovine, au détriment des entités fédérées, ce qui le rend impopulaire auprès des Serbes de Bosnie.

www.sdp.ba

Union démocratique croate de Bosnie-Herzégovine (HDZ-BiH)

L’Union démocratique croate de Bosnie-Herzégovine (HDZ-BiH) est un parti politique fondé en 1990. Elle suit une ligne politique conservatrice et démocrate-chrétienne, est observatrice au sein du Parti populaire européen et a longtemps été sous l’influence de l’Union démocratique croate de Croatie. Elle défend les intérêts des catholiques de Bosnie-Herzégovine et est à ce titre le principal parti de la minorité croate. Elle demande ainsi la création d’une troisième entité fédérée pour les Croates, alors que, dans le système actuels, musulmans et croates partagent la même entité.

L’Union démocratique croate de Bosnie-Herzégovine a toutefois progressivement perdu du terrain depuis la fin des années 1990, et notamment depuis la scission de l’Union démocratique croate 1990 en 2006. Elle n’est actuellement plus majoritaire dans aucun canton, alors que lors des élections cantonales de 1996, elle avait obtenu la majorité absolue dans les cantons de Posavina, d’Herzégovine-Neretva, d’Herzégovine de l’Ouest et dans le canton 10.

www.hdzbih.org

Union démocratique croate 1990 (HDZ 1990)

L’Union démocratique croate 1990 (HDZ 1990) est un parti politique conservateur fondé en 2006 et issu d’une scission de l’Union démocratique croate de Bosnie-Herzégovine. Depuis octobre 2014, le parti est observateur au sein du Parti populaire européen. Elle soutient, comme la HDZ, la création d’une entité fédérée croate, alors que Croates et Musulmans sont actuellement regroupés dans une seule entité fédérée.

Union pour un meilleur futur de la Bosnie-Herzégovine (SBB)

L’Union pour un meilleur futur de la Bosnie-Herzégovine (SBB) est un parti politique fondé en 2009 par Fahrudin Radončić, le propriétaire du plus important quotidien du pays. Le parti défend les intérêts des musulmans de Bosnie et suit une ligne politique généralement pro-européenne. Le fondateur du parti, Fahrudin Radoncic, est le propriétaire de Dnevni avaz, le plus grand quotidien de Bosnie-Herzégovine.

www.sbb.ba

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *